Svietlana Tchibissova : rien n'est terminé.

Publié le par PS Charleville

L'affaire de l'expulsion de Svietlana Tchibissova et de son fils Arseni dont nous avions déja parlé dès le début n'est pas terminée.

Le tribunal de Charleville-Mézières puis la cour d'appel de Reims ont condamné son mari pour menaces de mort réitérées. Il se confirme que la rupture des liens conjugaux se justifiait. Ce motif ne pouvait donc pas être invoqué par la Préfecture pour expulser Svietlana. Pourtant, d'après les militants de RESF et CAIR, la police continuerait à pourchasser Svietlana Tchibissova jusqu'à l'entrée de l'école où son fils est scolarisé. La procèdure de reconduite à la frontière n'est pas abandonnée.
Il est intolérable que la France n'offre à celui ou celle qui réside dans notre pays, d'autre choix que de se faire tabasser, séquestrer et menacer.
Une pétition circule en ce moment en ville. Il est possible de la signer en ligne à cette adresse.
Claudine Ledoux et la municipalité de Charleville-Mézières procèderont au parrainage Républicain de Svietlana et Arseni :

à la Mairie de Charleville-Mézières,
place Ducale Samedi 20 octobre à 11 h 45.

Venez nombreux manifester votre soutien à Svietlana et Arseni Tchibissova et à leurs amis.

Publié dans Charleville-Mézières

Commenter cet article