Municipales et cantonales à Charleville-Mézières : le choix des militants.

Publié le par PS Charleville

urne.jpgAu Parti Socialiste, ce sont les militants qui désignent les candidats.

 

Claudine Ledoux a obtenu l'investiture des socialistes pour conduire la liste aux élections municipales à Charleville-Mézières.

 


Pour le canton de La Houillère, c'est Philippe Pailla qui a été investi.

Pour le canton de Charleville centre, c'est Christophe Léonard qui a été investi.

Pour le canton de Mézières centre Ouest, c'est Joëlle Barge qui a été investie.

Pour le canton de Villers-semeuse, c'est Manuel Ramalhete qui a été investi.

Pour le canton de Mézières Est, c'est Bruno François qui a été investi.

Ces résultats sont indicatifs en attendant la ratification fédérale.

Publié dans Charleville-Mézières

Commenter cet article

Bruno Lamothe 30/11/2007 11:24

Claudine Ledoux (comme d'ailleurs l'ensemble de la majorité municipale, parce que les municipales, c'est avant tout un défi collectif) aura un bilan très satisfaisant à défendre. Des investissements importants et de réels services de proximité, alors même que l'Etat remplit de moins en moins son rôle. Des projets urbanistiques et une rénovation urbaine ambitieux et nécessaires, tout ceci est très important. Rappelons quand même que l'Etat, encore une fois, ne verse pas les subventions qu'il doit, ce qui altère les finances de la collectivité. Et malgré cela, les impôts locaux, compte tenu de l'inflation sont stables, alors que l'autofinancement est très satisfaisant.Bref, gestion saine de la collectivité, avec un dynamisme non démenti, et ce malgré un contexte, dans les Ardennes, très difficile. Cela nous interroge, quand même, quand on se rappelle que pendant la campagne, Nicolas Sarkozy, les larmes aux yeux, s'engageait, au nom de Jaurès, à défendre la France qui souffre. Qu'a-t-il fait ? Diminué les dotations aux collectivités, mis en cause la carte judiciaire et la carte scolaire, augmenté son salaire, distribué les impôts aux plus aisés et tapé sur les plus faibles.Alors, oui, merci à la majorité municipale, et à Claudine Ledoux, et souhaitons que le prochain mandat concrétise tous ces efforts.