Insécurité à la Ronde Couture.

Publié le par PS Charleville

A l'occasion de la visite de Michelle Alliot-Marie, le texte de la lettre ouverte à propos de la police de proximité sera remis Madame le Ministre. Vous pouvez toujours la signer en vous rendant 77 Cours Briand à Charleville, ou bien chez certains commerçants de la Ronde Couture qui la tiennent à votre disposition, ou encore en nous retrouvant mardi 4 décembre à 17 heures devant le SARC (près de la place du marché).


Lettre ouverte à Mme Michelle Alliot-Marie,

Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités Locales.

Depuis plusieurs mois, les habitants du quartier de la Ronde Couture à Charleville-Mézières sont confrontés à une multitude d’agressions, d’incendies de véhicules, de poubelles, de biens et de dégradations.  Ce sont ces mêmes habitants qui en sont les premières victimes.

Le Maire et les élus de Charleville-Mézières ont, à de multiples reprises, dénoncé auprès du Préfet et des Services de Police ces violences, appelant à des sanctions fermes.

Depuis rien n’a changé, au contraire, l’abandon de la police de proximité et la fermeture de l’annexe du commissariat de police de la Ronde Couture ont renforcé le sentiment d’insécurité des habitants de ce quartier qui représente 1/3 de la population de la ville.

C’est pourquoi élus et habitants demandons au Gouvernement :

  • d’assurer effectivement la prévention et la sécurité ;
  • le rétablissement de la police de proximité ;
  • le renforcement des effectifs de police ;
  • la réouverture du commissariat annexe de la Ronde Couture.

  • Au-delà, la mise en œuvre d’une politique globale et durable pour les quartiers.

Face à l’insécurité et à l’insécurité sociale, il y a URGENCE.
MADAME LA MINISTRE,  NOUS ATTENDONS DES ACTES.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom- 21/12/2007 19:54

Super ! Patrick Fostier a trois semaines de retard.Faites un footing, Patrick, je vous sent un peu tendu, là.

Patrick fostier 21/12/2007 10:41

Super, au bout de 20 ans les socialistes se sont aperçus que l'insécurité existait !