Les voeux de Philippe Vuilque

Publié le par PS Charleville

photo-vuilque21.jpg
Monsieur le Maire et conseiller général, cher Bernard,
Messieurs les présidents de communauté de communes,
Mesdames et messieurs les conseillers régionaux et généraux,
Mesdames, Messieurs les Maires,
Mesdames, Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs les autorités civiles et militaires en vos grades et qualités,


Mesdames et Messieurs, Chers amis.

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous présente cette année mes vœux à Revin et je remercie Bernard DAHOUT d’avoir accepter cette présentation conjointe. Avant tout, je veux rendre hommage à Bernard qui vous le savez ne sollicitera pas les suffrages des revinoises et revinois en Mars prochain. Bernard qui fut mon suppléant et sans qui je ne serai pas devenu député en 1997 a été un grand maire et un conseiller général efficace. Tu peux Bernard être fier du travail accompli.

Nous devons te remercier collectivement pour ce que tu as fait, te remercier pour ce que tu es. Honnêteté, intégrité, efficacité, gentillesse, désintéressement, disponibilité ; sens du service public sont les mots qui reviennent le plus souvent quand on parle de toi.
Tu es un exemple pour beaucoup d’entre nous.

Si la liste que je conduis gagne les élections en Mars nous aurons besoin de ton expérience, de tes conseils et de tes avis. Je ne doute pas que nous pourrons compter sur toi.


Cher(e)s  Ami(e)s, une année s’achève. 2007 a été fertile en événement.
Année électorale dense, qui n’a pas répondu à mes attentes, à nos attentes pour beaucoup d’entre vous.  Même si,  fasse à l’adversité et à la vague Sarkozyste, nous avons gardé la seule circonscription de gauche de toute la Champagne-Ardenne. J’en profite, d’ailleurs, pour remercier toutes celles et tous ceux qui se sont battus à mes cotés pour sauver l’honneur de la gauche dans notre région. Je vais me livrer à un exercice de rétrospective. Je l’ai voulu originale sous forme d’abécédaire. Exercice forcément réducteur pour évoquer cette année politique 2007.

Avant cela je voudrai que nous ayons une pensée pour ceux et celles qui nous ont quittés. Je pense notamment à :
Bernard Saiselet, Maire de Frommelennes
Jean Gugole, Maire d’Anchamps
et Madame Franzetti, Maire adjointe de Deville, sœur de Chantal Martin.

Commençons par la première lettre de l’alphabet :
 

A comme Ardennes
Notre département continue de souffrir d’un chômage très élevé. Malgré les  tours de passe passe du gouvernement pour le faire baisser artificiellement.
Un pouvoir d’achat en baisse, les ardennais les plus en difficultés ont beaucoup appréciés les cadeaux fiscaux fait au plus aisés après l’élections de Nicolas Sarkozy. Pour finir l’année en beauté le gouvernement a même osé remettre en cause le service public de la justice dans les Ardennes en fermant plusieurs tribunaux et  en supprimant le pôle de l’instruction à Charleville. J’y reviendrai toute à l’heure.
A comme ADN.
En Septembre, un amendement scélérat, qui prévoyait qu’un candidat à l’immigration puisse prouvé sa filiation par test ADN,  a été voté par l’UMP. J’ai combattu cette disposition inique, stupide et ridicule, condamnable moralement et totalement inapplicable. Disposition néanmoins très révélatrice de la nouvelle façon d’aborder les grands problèmes de société comme l’immigration. La confusion faite par la droite de la génétique et de l’immigration est  une grave dérive éthique. Effet d’annonce, recherche d’acceptation populaire, démagogie populiste, en ce domaine comme dans d’autre nous sommes entrés dans l’air du traitement médiatique faisant office de solution. Les réveils seront difficiles et cruels.
Bcomme Belgique. Nous souhaitons à nos amis belges qui viennent d’inventer une solution transitoire à leur problème de retrouver une situation politiquement plus stable. Nous sommes tous un petit peu belge de cœur et ce qui leur arrive nous touche.

C comme collaborateur.
Nous n’avons plus en effet de 1er Ministre mais un collaborateur du président de la république. Le premier ministre vit un calvaire. Il fallait s’y attendre. Nous sommes  revenu à la conception monarchiste et archaïque de la 5eme république. Il serait temps d’en changer.

D comme Dati.
Rachida Dati, c’est une erreur de Casting. Depuis le début de la législature on nous a concocté des textes dans la précipitation, textes médiatiques censés répondre aux attentes des Français. Nous nous sommes battus à l’Assemblée pour tenter de faire comprendre que légiférer dans la précipitation et l’émotion n’était pas une bonne méthode.
Résultat : des textes bâclés et pour beaucoup inapplicables. Des décret d’application qui tarde à venir et souvent même qui ne paraissent jamais. Dans ce cas précis le contenu des textes passent même aux oubliettes. Quant à la réforme de la carte judiciaire nous avons été confronté à la fameuse technique du résultat du Ministère comme si l’efficacité de la justice se résumait seulement à des chiffres traduisant une rentabilité. C’est ce qui nous est arrivé. Nous subissons une carte judiciaire totalement incohérente. Aucune concertation, les élus ignorés, des décisions à la tête du client. On n’avait jamais vu cela. Ici dans nos Ardennes, nous payons le prix fort de l’incompétence de Madame DATI. Fermeture de tribunaux et surtout du pôle d’instruction crée à Reims et de ce fait suppression de l’instruction au TGI de charleville.
N. Sarkozy est venu nous faire son Sarko show durant les élections en parlant des Ardennes comme la France qui souffre. Beaucoup d’ardennaises et d’ardennais  ont vu en son discours une promesse, et bien voilà les premiers dégâts collatéraux de son élection pour notre département. Malheureusement, il y en aura d’autre…
D aussi comme décodification du droit du travail.
Décodification en catimini, à l’occasion d’un projet de ratification d’ordonnance relative au code du travail, c’est un mauvais coup pour les salariés mais nous n’avons pas encore tout vu. 2008 sera un grand cru.

E comme environnement.
C’est l’urgence N°1. C’est la priorité des priorités. Durant la campagne j’avais été le premier  en Champagne Ardenne à signer le texte de Nicolas Hulot. Le gouvernement semblait avoir pris le problème à bras le corps avec la mise en place d’un grenelle de l’environnement, très, très orchestré médiatiquement. A la sortie beaucoup d’annonces mais dans le concret de forte déception et des mesurettes qui ne sont pas à la hauteur du problème. Il y a une incompatibilité totale entre les valeurs défendues dans le monde, comme le libéralisme, la financiarisation du système et le soucis du long terme qu’est la sauvegarde de la planète. De plus la volonté qui semble réelle de faire avancer les choses se heurte dans ce domaine comme dans d’autres aux réalités budgétaires. Tout cela est décevant. Comme disait François Mauriac « Il ne sert à rien à l’Homme de gagner la Lune, s’il vient à perdre la Terre ».
Localement notre PNR  que j’ai l’honneur de présider sera probablement labellisé en 2008 début 2009, ce sera une chance et un atout de plus pour notre département.

F comme FMI ( fond monétaire international )
Nous devons nous réjouir de la nomination de Dominique Strauss Kahn  à sa tête. Il a déjà commencé à faire bouger cette institution internationale très conservatrice.

G comme Gagner moins et Payer plus.
Et oui, on a beau nous marteler que le dispositif mis en place pour mieux rémunérer les heures supplémentaires va augmenter le pouvoir d’achat, on constate tous le contraire.
  • - Franchise médicale instauré, véritable taxe santé
  • - Redevance Télévision réintroduite pour les personnes âgées
  • - Logement plus cher
  • - Produits alimentaire, les matières premières comme le blé, les produits laitiers subissent des augmentations substantielles,  mais aussi le dernier en date, augmentation de 2% du poisson pour aider les pêcheurs…
  • - Le gaz vient de prendre près de 4%
Parler de pouvoir d’achat c’est bien, l’augmenter c’est mieux. Quant au dispositif d’exonération des charges sur les heures supplémentaires c’est un vrai casse tête pour les chefs d’entreprise et pour que les salariés puissent en bénéficier encore faut il avoir du travail. Demandez aux salariés de Lenoir et Mernier s’ils ont pu en bénéficier ???  En matière de pouvoir d’achat mon groupe politique à l’Assemblée nationale a fait 10 propositions justes, simples et financées. Notre proposition de loi a été rejetée par les Députés UMP dont mes 2 collègues ardennais.

H comme Hyper président.
Un président actif, omnipotent, hyper médiatique. Dans le grand feuilleton de l’actualité rien  ne lui échappe il se mêle de tout, et impose la rupture dans la forme sans s’occuper pour autant du fond. Les médias courent après lui et non l’inverse, inventant chaque semaine un nouvel épisode au Sarko show. Plus la peine de regarder plus belle la vie, il suffit de regarder le 20 heures.
Pendant ce temps la France d’en bas comme ils disent continue de souffrir.
Les jeux des cirques n’auront qu’un temps.

I comme infirmière Bulgare.
Où comment se servir de l’action décisive de l’Union Européenne pour rafler la mise et faire croire que l’on a tout fait. Au passage, on se demande à quoi a servi le ministre des Affaires Etrangères.

J comme justice.
Je l’ai déjà évoqué. Notre service public de la justice est remis en cause. Notre législation pénale subit elle aussi les assauts de l’immédiateté et de la médiatisation. L’emblématique loi contre la récidive  par exemple, a dû être amendé discrètement. Un décret qui modifie en douce une loi médiatique quelques semaines après son adoption est un procédé choquant voir théoriquement illégal.

K comme Kadhafi,
sa visite a été une honte. Je vous rassure j’ai refusé de participer à cette mascarade. Il est normal d’entretenir des relations diplomatiques avec la Libye comme avec les autres pays peu recommandables. Il est anormal, choquant, humiliant de l’avoir reçu dans ces conditions. Mais tout le monde aura compris que c’était le prix à payer pour son intervention dans  la libération des infirmières bulgares. Ce pragmatisme cynique du président de la république me choque. Il est annonciateur d’autres compromissions.

L comme Législatives.
Nous avons perdus les élections mais nous avons augmenté le nombre de député de gauche à l’assemblée. Passant de 150 à 200 députés. Dans notre circonscription, la campagne a été rude, difficile avec une collusion des services de l’Etat que je ne suis pas prêt d’oublier. Nous avons tenu et sauvé l’honneur de la gauche en champagne ardenne. Merci encore une fois à celles et ceux qui ont permis cette victoire. Une victoire n’est pas seulement due à une campagne efficace, elle est due aussi et surtout à un travail collectif et au  travail réalisé sur le terrain durant cinq années. Je continuerai durant ces 5 futures années à défendre nos Ardennes à Paris et me faire l’écho de la politique que vous souhaitez.

M comme Modem.
L’opération Bayrou a été un échec. L’opération  « courage fuyons » des députés MODEM  tous rallié à Sarkozy en est l’illustration. Cela ne vaut pas la peine de s’y  arrêter plus longtemps.

N comme Naufrage.
Soyons réaliste, nous avons perdu les élections présidentielles et législatives parce que la gauche dans son ensemble n’est pas en bon état. Je suis de ceux qui veulent une clarification, une rénovation profonde dans nos méthodes et une actualisation du contenu de nos propositions. Nous n’avons plus de temps à perdre face au rouleau compresseur sarkozyste. Je suis pour une économie sociale, écologique de marché. La croissance durable sera sociable, écologique. Sur le plan social le slogan pertinent c’est travailler mieux pour vivre mieux et non pas le slogan trompeur travailler plus pour gagner plus. Cette conception peut rassembler la gauche et convaincre bien au-delà.

O comme ouverture.
Ouverture : espace vide faisant communiquer l’intérieur ( UMP ) et l’extérieur ( PS ) ou vice versa. La définition du dictionnaire colle parfaitement à la stratégie du président qui a voulu déstabiliser le PS.
Ceux qui se sont prêtés à ce petit jeux sont méprisables et ne grandissent pas la politique. Cet épisode est aussi révélateur des méthodes du président.
O comme opposition,
car elle existe et nous sommes plutôt efficace à l’Assemblée ou nous avons mis a mal à plusieurs reprises des projets gouvernementaux. Malheureusement la cacophonie dans l’expression de nos pachydermes et l’intérêt médiatique qu’elle suscite fait oublier notre action.

P comme paquet fiscal.
13 milliards d’Euros donnés à ceux qui n’en n’avaient pas besoin. Des mesures fiscales pour flatter et remercier un électorat de droite.
13 milliards de perdu pour la relance de la croissance.

Q comme quinquagénaires :
les 2 finalistes à la présidentielle avaient à peine plus de 50 ans. Nous assistons à un renouveau en politique et c’est tant mieux.

R comme retraite.
La réforme des retraites reste à faire. la stigmatisation des régimes spéciaux qu’il fallait réformer et le  bras de fer qui s’en est suivi est le résultat d’une stratégie gouvernementale visant à obtenir le soutien de l’opinion publique, l’affaiblissement du mouvement syndical pour s’attaquer à la suite c'est-à-dire à la réforme du régime général et aux durées de cotisations.
Le pire reste à venir.
R aussi comme Revin,
qui a vécu une année économique difficile avec la fermeture de la fonderie Porcher et du bloc opératoire de la clinique.
Revin qui en Mars 2008 devra se choisir une nouvelle équipe municipale. Comme vous le savez, je solliciterai les suffrages des revinois et revinoises avec une équipe nouvelle. Je salue d’ailleurs la plupart d’entre elles et d’entre eux qui sont parmi nous ce soir. J’aurai l’occasion très prochainement de présenter officiellement cette équipe. J’insiste sur le mot équipe qui prend tout son sens pour une élection municipale.
Mars 2008 ce sera aussi l’élection au conseil général. Nous apporterons notre soutien à Dominique Ruelle qui sera également présente sur la liste municipale.
C’est une élection importante qui conditionnera aussi l’avenir de Revin.
undefined
S comme Ségolène.
1ere femme candidate et qualifiée pour le second tour des élections présidentielles. Une défaite honorable près de 47% des suffrages mais une défaite au goût amer. Ce n’est pas tant sa défaite mais la défaite collective de la gauche et de son programme qui sont en cause. Il faudra nous en souvenir. J’en profite une nouvelle fois pour saluer l’accueil que vous lui avez témoigné quand Ségolène est venue à Revin.

T comme TVA sociale.
Ne vous faites aucune illusion elle arrive après les élections municipales.
T comme travailler plus pour gagner plus,
vaste supercherie alors que la baisse du  pouvoir d’achat est une réalité et que c’est devenue la première préoccupation des français. Le moral des Français est d’ailleurs encore en baisse au moins de Janvier.

U comme urnes,
vous y retournez en Mars. J’espère que les Français se mobiliserons autant que l’année passée. Je souhaite tous mes vœux de réussite à tous les maires et à tous les candidats aux élections cantonales présents dans cette salle ce soir et ils sont nombreux. Bon courage et bonne chance à tous.

W comme Walt Disney,
ses manèges, ses attractions, ses paparazzis et la love story présidentielle. Une fois de plus l’étalage de la vie privée présidentielle est une stratégie médiatique pendant que tous le monde parle de Carla Bruni on évite de parler des difficultés quotidiennes.

X comme Xavier Bertrand,
celui là est un coriace. On n’a pas finit d’entendre parlé de lui dans la réforme des retraites.  Sous ses rondeurs et sa bonhomie…. se cache un sarkozyste pur et dur j’ai d’ailleurs cru entendre qu’il allait recevoir le césar du meilleur Ministre. A quand une cérémonie spécifique télévisée avec remise du trophée par Carla Bruni.

Y comme Yacht.
Vacances de milliardaire, mélange des genres et copinages entre grands patrons et politiques. C’est ça aussi le sarkozysme flamboyant.

Z comme Zorro.
L’arche de Zoé a encore été l’occasion pour le président de jouer à Zorro en ramenant de NDjammena les journalistes Français et l’équipage Espagnol. Tant mieux on attend surtout le prochain sauvetage et surtout la prochaine mise en scène.

***

En arrivant au terme de cet abécédaire j’ai conscience de la limite de l’exercice et de sa partialité que j’assume entièrement.
Je voudrai avant de conclure remercier tout particulièrement Caroline Meynier pour sa participation active dans l’élaboration de ma carte de vœux. Elle a accepté de me croquer…. Et j’avoue que j’ai laissé libre court à son talent. Preuve encore une fois que dans nos Ardennes nous avons aussi des ressources artistiques à mettre en valeur. Caroline j’espère que cette année te permettra de réaliser de nombreuses illustrations de livre, encore merci et bravo.
La-carte-du-d--put---Philippe-Vuilque.-1200159988312.png
Merci aussi à mon équipe Elisabeth, Chantal, Valerie, et  la Dream team du PNR, Isabelle, Marielle, et Mathieu. Qui ont su m’entourer tout au long de l’année être toujours disponible pour m’épauler. Sans nul doute la réussite de cette année vous revient aussi.
Alors à l’aube de cette nouvelle année si j’avais une baguette magique qu’est ce que je changerais :
Je changerais le fatalisme ambiant, j’essaierais de réinculquer aux citoyens la notion selon laquelle l’avenir n’est pas écrit par d’autres qu’eux même.
Je réapprendrais le osez vouloir, le osez désirer.


Mesdames, messieurs, chers amis, je souhaite que cette année nouvelle soit celle des jours meilleurs, pour la paix dans le monde (on peut toujours rêver), pour la tolérance et la fraternité dans nos cœurs et dans nos villes pour la réussite de tous et le bonheur de chacun. Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns.
Bonne année de tout cœur, et place aux verres de l’amitié
Merci de votre attention.
*
*    *
V comme vraiment indispensable :
Retrouvez le blog de Philippe Vuilque :
http://www.philippevuilque.fr

Publié dans PS étincelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom- 12/01/2008 22:37

@ Bruno, on a un Député et son équipe qui n'hésitent pas à l'occasion à innover, voire même à casser les codes traditionnels de la politique.

bourquin d'hier et d'aujourd'hui 12/01/2008 22:28

Cher Monsieur Vuilque, puisque l'environnement vous intéresse, faites donc un tour à Bourg-Fidèle. ...en remontant la Murée. Prenez une boîte de sardines pour le casse -croûte, car les truites ont disparu . Savez-vous pourquoi? 

Bruno Lamothe 12/01/2008 21:48

Excellent Abécédaire, dites donc !