Profession de foi de Ségolène Royal

Publié le par PS Charleville

Françaises, Français, mes chers compatriotes,
En votant si nombreux le 22 avril, vous avez montré toute l'importance que vous attachez à l'élection présidentielle.
Vous avez raison.
Pour tous les Français, de métropole, des outre-mers et de l'étranger, il est urgent de quitter un système dépassé qui aggrave les précarités et tire la France vers le bas.
Il est urgent d'inventer une France neuve, protectrice et dynamique, fraternelle et conquérante. Une France qui permette à chacun de construire et de réussir sa vie, d'abord grâce à l'éducation.
Vous avez été plus de neuf millions à m'accorder votre confiance, je vous en remercie de tout cœur.
 
Vous le savez, je suis une femme libre et sincère.
Je ne suis l'otage d'aucun clan, d'aucun groupe de pression, d'aucune puissance financière.
C'est pourquoi j'en appel à toutes celles et tous ceux qui ne veulent pas d'une France du chacun pour soi, dominée par la loi du plus fort et par la concentration des pouvoirs entre quelques mains, toujours les mêmes.
Cette élection engage aussi l'image de la France dans le monde.
Je veux que la France soit l'avant-garde d'une Europe sociale qui lutte contre les délocalisations et protège la planète.
J'appel au rassemblement de toutes celles et de tous ceux qui veulent réformer la France sans brutalité, sans mépris et refusent la fracture républicaine.
C'est ainsi que nous ferons reculer les injustices, toutes les formes de violence grâce à un ordre juste et des sécurités durables.
Cette France neuve, c'est la France Présidente qui écoute et replace les citoyens au cœur de l'action politique, qui mobilise tous les talents pour relancer la croissance et l'emploi, qui réconcilie la justice sociale et l'efficacité économique, qui équilibre les droits et les devoirs, les mêmes pour tous.
 

Publié dans Présidentielles

Commenter cet article