Entreprise responsable

Publié le par Claudine LEDOUX, Maire de Charleville-Mézières

Le MEDEF n’a de cesse de rappeler que c’est l’entreprise qui crée l’emploi. Certes. Au nom de ce principe, on a distribué des aides aux entreprises, parfois sans être trop regardant sur l’utilisation des deniers publics. En 2005, l’aide publique aux entreprises a atteint 65 millions d’euros. C’est l’équivalent du budget de l’Education Nationale. Le programme commun de la droite consiste à continuer dans cette voie dont on voit bien qu’elle est inefficace pour l’emploi.

Par conséquent, nous avons décidé de conditionner les aides publiques aux entreprises. Une entreprise aidée devra s’engager à ne pas licencier quand elle dégage des profits. Elle devra rembourser les subventions en cas de délocalisation.


Nous allons également moduler les aides aux entreprises et les exonérations de cotisations sociales en fonction de la nature des contrats de travail. Nous donnerons la priorité aux sociétés qui ont des pratiques sociales vertueuses, contrairement à ce qui se pratique trop souvent dans certaines de nos entreprises ardennaises de sous-traitance.
Une aide publique, cela se méritera.

Publié dans Entreprises - emploi

Commenter cet article