Quel cinéma !

Publié le par PS Charleville

Vous avez sans doute reçu, dans votre boîte aux lettres, le petit fascicule qui présente la liste UMP de Mme Poletti. Son défilé d'actrices et d'acteurs, et leur déclaration parfois surprenante, nous ont inspiré, c'est d'actualité, quelques nominations, en vrac, et dans des catégories fort diverses...
undefined
Oscar de la déclaration la plus concise :

Jean-Eric D'HAENE pour "Créer des emplois, c'est tout". Nous imaginons bien évidemment qu'il ne pourra s'agir d'emplois municipaux... Mais il pourra, en attendant, se consoler avec son trophée.


Oscar du "coming out" politique tardif :

Alain CAIZERGUES pour son "Nous avons commencé un important travail avec Louis Auboin, cette liste c'est l'occasion de le poursuivre." qui prouve s'il en était besoin que son masque, comme celui d'Auboin, est enfin tombé. Mais, bon, c'est tout sauf un scoop.


Oscar du petit rôle à contre emploi :

Marie-José MOSER : pour la phrase "Aujourd'hui un conseil municipal c'est 2 heures de parlotte pour 0 résultat" qui montre en quelle estime est tenue l'instance municipale à droite. On comprend cependant mieux pourquoi Madame Moser n'a pas fait entendre le son de sa voix une seule fois en 7 ans. Cependant, comme ce qu'on lui fait dire ne lui ressemble pas, ses chances sont grandes de décrocher l'oscar...


Oscar de la mauvaise foi caractérisée :

Les nominés sont :

André MARQUET pour "il faut sortir des batailles politiciennes". Gentil avec tout le monde, disant qu'il pourrait travailler avec la gauche comme avec la droite; sur la liste Poletti mais soutenant la candidate Modem à la cantonale contre son colistier Fostier, il appartient pourtant à un parti, mais c'est sans doute pour "ne pas faire de politique" comme disent si bien tous les hommes et les femmes politiques de droite. (Si vous avez compris sa démarche, venez nous l'expliquer)

Patrick FOSTIER pour la même rengaine. Beaucoup moins gentil que le précédent, ce militant actif de la droite parfois la plus dure a montré pendant 7 ans sa capacité à ferrailler contre la majorité municipale. Mais quand ça vient de la droite, ce n'est plus de la politique politicienne alors ?


Oscar de la bêtise :

Frédéric FAILLE pour l'affirmation "L'équipe municipale actuelle saurait à peine vous dire où est Mézières !!" A un tel niveau d'argument, on ne voit pas comment l'oscar pourrait lui échapper...


Oscar du candidat le plus poète au pays de Rimbaud :

Robert CHAUDERLOT, non pas pour la rime Chauderlot/Rimbaud (Rambo ?), mais pour celle, moins accidentelle et surtout moins recherchée : "Assez de blabla, des résultats". Amis de la poésie...


Oscar du candidat le plus mal informé :

Les nominés sont :

Brahim FOUZARI pour sa phrase "Les quartiers ? La municipalité actuelle en a tellement parlé qu'elle en a oublié d'agir !". (Sauf, bien sûr, à considérer que pour 200 millions d'euros de rénovation urbaine, t'as plus rien... Un exemple au hasard...)

Jacqueline BRION pour son "souci des plus démunis" qui tranche avec le discours habituel des politiques de la liste à laquelle elle appartient, discours selon lequel "il y en a marre des assistés".

Sylvie PERNELET pour "Si on respectait les personnes âgées et leurs familles, des structures d'accueil auraient été créées en nombre suffisant depuis longtemps", problématique qui n'a pas échappé à l'équipe de Claudine LEDOUX ( EHPAD de la Grande Terre, unité Alzheimer du Mont Olympe) mais qui n'a pas été partagée par le Conseil Général UMP, dont c'est pourtant le domaine de compétence : 8% de subvention pour Charleville, de 20 à 40% pour tous les autres. Le respect, "ça eut payé" !

Jean-Claude FLOQUET qui souhaite à Mohon "l'aménagement d'un espace vert pour commencer", ce qui est exactement un projet arrêté pour le terrain situé au bout de la rue Nestor Jacquemin, et déjà voté en conseil municipal. Mais c'était peut-être de la "parlotte" ?


Oscar de "l'étonnement de notre part" comme disait Coluche :

Les nominés sont :

Najet SABHI, docteur en linguistique mais pas en orthographe, pour son affirmation selon laquelle "notre ville et nos quartiers se meurrent", apportant la preuve qu'en définitive, elle ne manque pas d' "r" quand elle écrit cela...

Guy VENGUD pour son souhait que "les personnes handicapées ne soient pas oubliées", bien qu'elles ne l'aient pas été, avec Claudine LEDOUX pendant ces 7 années, comme M. VENGUD le reconnaît lui-même. Mais certes, ce n'était pas  "auprès de Bérengère"...

Patrick KRAUSS pour son insistance à "être là pour TOUS les bénévoles" et "tous les sports", laissant entendre que ce n'était pas le cas jusqu'ici, ce qui est gênant de la part d'un responsable du Comité Olympique Sportif dont il se réclame (sans autorisation d'ailleurs).


Oscar de la meilleure porte ouverte enfoncée :

Chantal FRERE pour son "Je sais que les jeunes parents attendent un meilleur environnement pour leurs enfants". A moins d'être jeunes parents indignes, bien sûr...


Oscar de la confusion :

Malika RAOUDI qui veut aller faire au conseil municipal ce qu'elle a à faire dans le cadre de son travail à l'ADIL. Mais peut-être souhaite-t-elle changer d'employeur...


Oscar de l'inconséquence :

Boris RAVIGNON qui veut que "nos enfants (donc le sien aussi) grandissent, vivent (...) sur Charleville-Mézières" et qui habite... à Renwez. Tout faux...


Oscar de la déclaration qui cloche :

Pérrinaïc LEFEVRE : pour "Charleville-Mézières doit apporter aux étudiants tout ce que les étudiants peuvent apporter à Charleville-Mézières" ce qui les conduirait à avoir tout en double ou à n'avoir plus rien, ayant tout rendu et réciproquement, comme aurait dit Pierre DAC !

La cérémonie des oscars aura lieu, une fois que les électeurs se seront prononcés.

Comme d'habitude, il y aura plus d'éliminés... que d'élus.

Publié dans Charleville-Mézières

Commenter cet article

Tom- 29/02/2008 23:01

Ben si, en l'occurence, "coment". Moi j'ai aucun mal à croire que c'est Jean-Claude Gaudin et Bernard Accoyer qui ont composé cette liste ump.

Yan 29/02/2008 00:36

C est puéril...Mais j'ai du mal à croire que cette blague d'Oscars vient du PS.No coment.

Alain 28/02/2008 11:04

C'est grotesque parceque vous n'êtes pas cité ? Non, non ! inutile de répondre. J'ai déjà ma petite idée. Au moins, maintenant, je sais pourquoi vous êtes candidat.Qiuel prétention !

guillaume 27/02/2008 17:55

snif snif !!! je ne suis même pas nominé !!!! grotesque....

Karim Hassan 22/02/2008 20:47

Mes pauvres,Au lieu de passer un temps fou à chercher des poux dans la tête des autres vous auriez dû aider claudine à faire son programme qui est bien léger et plein de poudre aux yeux. De toutes façons vous m'obligez à changer de crémerie. Je vote pour Unis pour Agir, eux ils ont un programme qui jette. Adieu