Le pouvoir d'achat dans la campagne à Charleville-Mézières

Publié le par PS Charleville

Ca y est ! L'UMP vient de percuter ! La droite a redécouvert qu'il y a un problème de pouvoir d'achat après nous avoir expliqué à quel point ça n'est pas le sujet. Comme quoi…
A Charleville-Mézières, Mme Poletti et Monsieur Ravignon aux abois font venir un baronnet du parti de Nicolas Sarkozy, rapporteur d'une loi sur le pouvoir d'achat, une de plus. Cette inflation législative n'a bien sûr rien à voir avec les difficultés des Français et tout à voir avec un effet d'annonce sans lendemain. En témoigne un décorticage en règle, servi par l'ami Bruno Lamothe, à propos de la dernière loi proposée en catastrophe.

Vers-une--ni-me-r-forme-de-l-urbanisme-commercial-----Jurisconsult---du-droit--de-la-politique--de-l-actualit-_1204669572593-copie-1.jpg
(cliquez sur l'image)

Le pouvoir d'achat, ce sont des services publics efficaces qui fonctionnent dans la sérénité, un soutien au commerce de proximité et c'est une politique des salaires ambitieuse. Certainement pas la décalque des propositions du lobby de la grande distribution qu'on veut nous faire avaler.

Publié dans Sur le web

Commenter cet article

Bruno Lamothe 05/03/2008 14:16

Ca me fait toujours tristement rigoler de voir le double, voire le triple langage de la droite, au niveau local ou au niveau national, et, pourquoi pas, même en fonction des circonstances...Il suffit de se souvenir des rodomontades de madame Poletti sur la carte judiciaire au niveau local, et de la voir ensuite soutenir la ministre sans rien dire lors du budget...