Au revoir, Bérangère Poletti

Publié le par PS Charleville

Suite au scrutin du 16 mars 2008, Madame Bérengère POLETTI a été élue conseillère municipale de Charleville-Mézières et devait donc siéger au conseil municipal. Pour se mettre en conformité avec la loi sur le non-cumul des mandats, il lui suffisait tout simplement de démissionner de son mandat de Conseillère Régionale.
Madame POLETTI a préféré renoncer à être le porte-voix de ses électeurs en démissionnant à peine élue. Ce n’est pas une surprise, elle avait déjà démissionné de son mandat de conseillère municipale en 2002, préférant siéger au Conseil Régional.
Les carolomacériens, dont elle ne parle même pas dans son communiqué de presse, comprennent-ils pourquoi Madame POLETTI se sent plus utile sur les bancs de l’opposition au Conseil Régional qu’au Conseil Municipal ?
Les socialistes carolomacériens s’étonnent en tout cas de ce choix qui démontre un profond mépris pour les électeurs carolomacériens. Nous pensons en particulier à tous ceux qui lui avaient témoigné leur confiance lors des élections municipales. Aujourd’hui, ils doivent se sentir trahis, trompés car jamais Madame POLETTI ne leur avait dit la vérité.

Publié dans PS étincelle

Commenter cet article

Tom- 22/03/2008 19:05

Je dirais même, une "fidélité à éclipse". Le temps des élections, un petit tour et puis s'en va, qui à Rethel, qui à Warcq, qui à Paris, qui à Thys.Nous autres, nous ne sommes manifestement pas assez bien pour eux.

Bruno Lamothe 21/03/2008 17:43

Je me rappelle de ses grandes déclarations sur la proximité, sur son intérêt de toujours pour la ville et ses habitants. Mais en fait, c'est une "fidélité de passage". Enfin, rien de surprenant : les promesses de madame Poletti n'engagent que ceux qui les croient encore !