Tranquilité à Charleville-Mézières

Publié le par PS Charleville

Nous avons tous besoin de sécurité, pour notre santé, pour nos déplacements, à la sortie des écoles, dans nos quartiers...

L’Etat doit jouer pleinement son rôle.

Prévention - Sanction - Réparation : les moyens nécessaires doivent être mis en oeuvre (effectifs, missions, équipements spécifiques tels que la vidéo protection)

La vidéo protection, cela consiste à enregistrer ce qui se passe dans un lieu sensible afin de retrouver un l'auteur d'un délit.

Mais nous l'avons toujours dit. Le quadrillage des rues par des caméras de vidéosurveillance est un investissement très coûteux et surtout inefficace. Il déplace la délinquance dans les rues voisines. On ne sait jamais qui est derrière l'écran. C'est une atteinte à la vie privée.

En réalité, la vidéosurveillance est la réponse du Ministre UMP de l'intérieur qui ne veut pas déployer plus d'effectifs humains sur le terrain et au commissariat pour prendre les plaintes de victimes ou pour rouvrir le poste de police de proximité qu'a fermé Nicolas Sarkozy.

La tranquillité à Charleville-Mézières mérite autre chose qu'un maire qui cautionne aveuglément la politique d'un Ministre incapable d'appliquer la seule politique de sécurité qui vaille : celle que l'on conduit avec des femmes et des hommes de terrain, en nombre suffisant, et formés à ces missions de proximité.

Commenter cet article