Abécédaire

Publié le par PS Charleville

En 2001, nous vous avions distribué un petit abécédaire, reprenant nos principaux engagements pour le mandat 2001/2008.
L'heure est venue de le revisiter, pour voir ce qui a été fait, ce qui ne l'a pas été, ce qu'il reste à faire...

En 2001, nous avions dit que nous ferions...


A comme Arthur : valoriser la notoriété mondiale d'Arthur Rimbaud.

Maison des Ailleurs, Parcours Rimbaud, Année Rimbaud


A comme Associations : soutenir les associations

3,28 millions d'euros par an consacrés, sur le budget municipal, à leur fonctionnement, auxquels il faut ajouter l'appui des services municipaux. (En 2001, c'était 1,9 million d'euros : nous avons presque doublé l'aide aux associations).


A comme Aménagement urbain : concrétiser les projets de rénovation urbaine sur la Houillère.

La Houillère, quartier totalement transformé et en voie de reconstruction
La Ronde-Couture et Manchester : des projets ambitieux validés par l'Etat, qui se réaliseront sur le mandat 2008/2014.


B comme Basket : soutien du club l'Etoile.

Rénovation de la salle Dubois Crancé et augmentation de l'aide financière au club (216% d'augmentation). Soutien au club de basket féminin FCBA.


B comme Basilique : restaurations nécessaires

Rénovation lourde du portail sud. Mise en valeur des vitraux. Réfection de l'éclairage.


C comme Carnaval : lui redonner des couleurs

Enrichissement par des troupes extérieures.
Création chaque année d'un  nouveau géant (Charles de Gonzague, Bayard,...)


C comme Centre ville : pôle d'animation

Réfection complète des éclairages de la place Ducale, aménagements paysagers (arbustes), animations nombreuses tout au long de l'année, travail étroit avec les commerçants, illuminations de Noël plus nombreuses,...



D comme Ducale : reprendre la réhabilitation de pavillons, lui redonner vie

Deux pavillons supplémentaires rénovés (ou en cours), disparition du stationnement de surface dès l'ouverture du parking souterrain, voir également ci-dessous.


E comme environnement : sa qualité : notre priorité

Charte d'écologie urbaine, gestion maîtrisée des énergies (télégestion des chaufferies, nouveaux éclairages plus économes,...), fleurissement renforcé de la ville, installation de nombreuses canisettes sur tout le territoire urbain, nouveaux mobiliers urbains, investissement lourd dans le matériel de nettoiement des rues, réaménagement de nombreuses rues (11 novembre, Bois d'Amour, Couronne Champagne, etc.) Amélioration de l'éclairage de la Place Ducale, de la basilique, du Cours Briand. Mise en place de repas bio dans les restaurants scolaires, les points seniors...


I comme Insertion : développer des actions d'insertion par l'économique

Implication soutenue dans la Mission locale, initiation du projet Maison de l'Emploi, clause sociale dans les marchés  de la rénovation urbaine, investissement important dans la réhabilitation de friches industrielles, ...


I comme Impôts : stabiliser les impôts locaux

Alignement des taux d'imposition sur celui de l'inflation.


J comme Jeunesse : une grande ambition : préparer l'avenir

Soutien aux initiatives de jeunes (Cabaret vert, cultures urbaines, associations de jeunes,...), aide aux études (Coup De Pouce Etudes, développement de l'IUT, chambres et cités universitaires), enrichissement de l'offre culturelle, sportive, de loisirs (gratuité des musées, Contrat Educatif Local, Equipe de Réussite Educative, nouveaux équipements sportifs ou culturels, ...)



L comme Loisirs : susciter, accompagner toutes les initiatives pour mieux vivre à Charleville-Mézières

Soutien aux structures de quartiers (nouvelles conventions des centres sociaux, nouvelle MJC), nouvelle association pour les loisirs des séniors : Espace Temps Libre Seniors, soutien aux associations de quartiers, nombreuses animations tout public (Dimanches au bord de l'eau, Charlevillages, Carnaval, fêtes, brocantes, ...)


M comme Marché : création d'un marché couvert

Réalisé à l'endroit où se trouvait l'ancienne gare routière.
Mise aux normes européennes du marché de la Ronde-Couture (en cours).


M comme Marionnettes : soutien au « phénomène Marionnettes »

Soutien accru au festival mondial, au festival « Marionnettes en jardin », à l'association « Les petits comédiens de chiffons », lancement de l'étude pour un festival mondial tous les deux ans.


N comme Natation : ne pas faire supporter le coût du nouveau centre aquatique par les seuls Carolomacériens

Equipement transféré à la Communauté d'Agglomération.


P comme Proximité, Q comme Quartiers, R comme Rapprocher :  être à l'écoute de la population, présence dans les quartiers,  reconnaissance de leur identité

Maisons de quartiers, de services publics, maisons des projets (rénovation urbaine), permanence d'élus dans les quartiers (hélas peu fréquentées...), conseils d'habitants, réunions publiques de présentation des budgets municipaux, numéro direct pour les petites interventions au quotidien, mais aussi animations (Charlevillages, Les  3 atouts, ...)


S comme Sécurité :  prévention, écoute, sanction

Mise en place d'un bureau de police (parking Roussy), renforcement des effectifs de la police municipale, mise en place d'agents de sécurité de la voie publique, expérimentation du concept de gardes urbains. Plan lumière.


S comme Salles : créer des espaces supplémentaires pour les associations, le sport, la culture, ...

Salle Gabriel Jably à la Ronde-Couture, salle de tennis de table du Theux, réfection du dojo (arts martiaux), acquisition et remise aux normes du Forum (ancien cinéma), construction d'une médiathèque, études finalisées pour la création de salles associatives au Mont Olympe/Montcy-Saint-Pierre, mise en place de maisons des associations (centre ville, Mohon, la Houillère)


T comme Tourisme : développer un tourisme de territoire

Création de l'Office du Tourisme. Mise en valeur des remparts de Mézières, du parvis du Vieux Moulin et des quais de Meuse, mise en valeur des vitraux de la basilique, marché de Noël, etc.


V comme Voirie :  améliorer les investissements pour assurer le quotidien

Programme annuel conséquent pour l'entretien des trottoirs et des rues, équipes d'intervention d'urgence.


W comme Web : équipement de toutes les écoles

Salles informatiques de 10 ordinateurs dans toutes les écoles, avec Internet haut débit, équipement de toutes les directions d'écoles (informatique de gestion et Internet haut débit).
Travaux importants dans toutes les écoles (voir les fiches par écoles dans ce blog)


Z comme Zone d'Aménagement Concerté : achever la ZAC Montjoly, projets pour les secteurs Forges Saint Charles et la Macérienne.

Installation du Metropolis, construction d'un hôtel, construction du parking souterrain et réaménagement du stationnement de surface, complexe de loisirs (bowling, dossier en cours), concours d'idées pour la Macérienne, projet communautaire autour du pôle multimodal de la gare (Forges Saint Charles).

Mais nous avons été au-delà de ce que nous avions imaginé en 2001 :

Transformation du foyer logement de la Grande Terre en Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD).

Rachat de la maison de retraite SNCF et création de la future unité d'accueil de malades Alzheimer.

Développement de services de maintien des personnes âgées à domicile : téléalarme, portage de documents et de livres à domicile, petits dépannages courants, réorganisation et extension du portage des repas à domicile (personnes âgées et personnes handicapées).

Organisation de thés dansants les dimanches.

Mise en place d'un pôle handicap au CCAS, d'une commission extramunicipale avec les associations oeuvrant dans le champ du handicap.

Mise en place du Centre Local d'Information et de Coordination gérontologique (CLIC) véritable guichet unique pour l'écoute, l'information, l'orientation, la prise en charge des personnes âgées et de leur famille.

Mise en place d'une école municipale des sports, et de stages sur les vacances scolaires.

Création de petits parkings de centre ville (Blairon, Place des Droits de l'Homme, passerelle du Mont Olympe).

Mise en place d'une carte de résident pour le stationnement des habitants du coeur de ville.

Etc...

SANS OUBLIER LA CREATION DE NOTRE COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION COEUR D'ARDENNE !



Certes, tout n'a pas marché « comme sur des roulettes ».
L'instance de coordination de la jeunesse, en voulant éviter la formule « Conseil Municipal Jeunes », n'a finalement pas vu le jour. Le second camping (un 2 étoiles) que l'on avait imaginé en 2001, n'a pas été étudié. La foire, bien que reprise par un acteur privé, n'a pas connu plus de succès que sa soeur municipale. La gestion des containers à déchets, en centre ville, pose toujours problème. Quant au TGV, il était censé arriver à Mohon en 2001. Il s'arrête finalement à Charleville gare ! Mais là, ce n'était pas de notre ressort...

Quoi qu'il en soit, par ce bilan de mandat, ses points forts (nombreux), ses manques (plus rares), nous voulons surtout retenir 3 choses :

  • 1. Si beaucoup a été fait, il reste encore beaucoup à faire : ce sera notre projet de mandat 2008/2014
  • 2. Si vous comparez notre bilan avec le projet de mandat de la liste UMP de Mme Poletti, vous vous apercevrez vite qu'elle prévoit de faire... des tas de choses qui existent déjà ! Voilà qui éclaire d'un jour nouveau son affirmation, aussi fausse que péremptoire, selon laquelle l'équipe de Claudine LEDOUX n'aurait rien fait pendant 7 ans. Heureusement pour Mme Poletti, le ridicule ne tue pas...
  • 3. Enfin, vous pouvez nous faire confiance, car, de 2008 à 2014, nous tiendrons nos engagements envers les Carolomacériens, comme nous l'avons fait, preuves à l'appui, lors du mandat qui se termine.

Publié dans Charleville-Mézières

Commenter cet article