Un EPR dans les Ardennes ?

Publié le par PS Charleville

L'annonce impromptue par les parlementaires de l'UMP d'une candidature du département à l'implantation d'un EPR dans les Ardennes, en compensation d'une éventuelle suppression du Centre d'Entraînement Commando de Givet, ne s'appuie sur aucune concertation préalable avec les nombreuses parties concernées, les élus et les habitants en particulier. Il ne faudrait pas que la manie présidentielle de recourir sans cesse aux annonces-surprises gagne par mimétisme tous les parlementaires de l'UMP !

Les élus rassemblés dans le Collectif "Ardennes, tiens ferme" ne s'inscrivent pas aujourd'hui dans une démarche de demande de compensations à la suppression du CEC qui n'est même pas encore officielle.

Il ne faut pas brûler les étapes. Demander des compensations dès maintenant, comme le font les parlementaires de l'UMP quand la décision n'est pas encore connue, c'est jouer contre son camp car cela laisse croire que la mauvaise nouvelle serait déjà acceptée, alors que c'est tout le contraire.

Le Collectif "Ardennes, tiens ferme !" rappelle son opposition aux projets du Gouvernement de transfert du 3ème régiment du Génie et de suppression du CEC. Le Collectif demande bien le maintien des deux garnisons ardennaises et la création d'un pôle militaire renforcé dans le département.

Cette annonce est aussi très prématurée compte-tenu de l'avancement du projet d'un 2ème EPR.

La décision gouvernementale de construction d'un 2ème EPR en France n'a pas encore été prise, elle a tout juste été évoquée et son éventualité provoque déjà de nombreuses oppositions.

Un tel projet impose un débat national, vu son importance au regard des grandes orientations nationales en matière de choix énergétiques pour l'avenir. Ce débat national n'a pas encore eu lieu.

Enfin, une concertation locale devrait aussi être organisée sur cette question cruciale pour notre département et pour la vallée de la Meuse en particulier, indépendamment de la question du Centre d'entraînement commando de Givet.

Il faut sortir de la confusion et du rideau de fumée.

Le CEC et l'EPR, ce sont deux dossiers qui doivent être déconnectés.

Pour l'immédiat, restons concentrés sur notre objectif : sauver le 3ème régiment du Génie et le CEC.


Signataires : Philippe Vuilque (Député), Claudine Ledoux (Union des Maires des Ardennes), et les Conseillers généraux : Bruno Sonnet, Dominique Ruelle, Eric Pilardeau.

Publié dans Services publics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom- 09/07/2008 11:41

Yannick, Jean-Charles, je suis bien d'accord avec vous s'agissant de la duplicité de l'UMP, et comme le dit Bruno, cette histoire est un dangereux écran de fumée. C'est pour parrer à ça que la ligne adoptée par l'Etincelle inscrit le déménagement de notre territoire dans le virage atlantiste et belliqueux que l'UMP fait prendre à notre patrie républicaine. Nous ne sommes pas d'accord avec la désertification des Ardennes parce que nous voulons des Ardennes vivantes et parce que nous ne somes pas d'accord avec l'allignement de Sarkozy sur l'OTAN. Aucune ambigüité là dessus. C'est l'UMP qui a une position casse-gueule de politicard un peu minable : d'accords avec la réformme à Paris, opposé à la réforme ici. Ca apparait clairement. Le fait qu'ils soient venus dans le collectif ne change rien à celà. La rupture du collectif souligne simplement leur deux poids-deux mesures.L'UMP renonce au CEC à Givet contre la chimère d'un EPR.

Bruno Lamothe 07/07/2008 09:51

L'annonce de la construction d'un deuxième EPR, alors même que les premiers (à Flamanville ou en Finlande) souffrent de malfaçons graves (cf. les fissures dans le béton Bouygues de Flamanville) et de retards chiffrés en années (entre 2 et 3 ans pour la Finlande par exemple) est non seulement irréfléchie mais irresponsable, mais, en réalité, destinée à favoriser la vente prochaine d'Areva à Bouygues.Quant à la pitoyable opération de l'UMP dans les Ardennes, on en rirait si ce n'était si scandaleux : ces gens là veulent faire passer la pilule de la "refonte" de la carte militaire an faisant passer un autre sujet à la une, tout en sachant, en réalité, que le site de Chooz n'est absolument pas envisagé par EDF.

van bervesseles 06/07/2008 22:24

L'annonce mensongére faite par les élus ump des Ardennes est parfaitement synchronisée avec le discours de SArkozy sur la construction d'un second EPR en France!!...pourquoi ne pas le dire?? Mr Wallendorf -que vous hébergez bizarrement dans le collectif "ardennes ,tiens ferme",avec d'autres élus de droite, a un double langage dont les citoyens ardennais se lassent !! la vraie gauche a-elle peur de mener le combat clairement contre la droite qui casse les Ardennes, plutot que d'entretenir une image ambigue!!!!

yannick langrenez 06/07/2008 11:46

Comme l avait craint Christophe Léonard, l'UMP se sert du collectif "Ardennes Tiens Ferme" comme outil de propagande. Ces faits me confortent dans le choix de ne pas défiler avec des élus UMP lors des manifestations à ce sujet et de ne pas voter de motions municipales qui dégagent ces derniers de leurs responsabilités en mettant le sort fait aux ardennes sur le coup de la fatalité !!!!Ils y a des responsabilités (votes des budjets et lois d orientations) qu'il faut savoir établir sans condition si l on ne veut pas s'exposer à la démagogie des Ravignon et consors.