La réaction de Claudine LEDOUX, Maire de Charleville-Mézières, à l'annonce de la carte militaire :

Publié le par PS Charleville

Après plusieurs reports, le gouvernement a finalement choisi de rendre publique sa nouvelle carte militaire en plein cœur de l'été, pendant les vacances, montrant une fois encore son mépris pour les Français et pour le débat démocratique.
Le 3ème régiment du Génie reste à Charleville-Mézières et il sera renforcé. C'est une grande joie pour tous les Carolomacériens et les Ardennais profondément attachés à leur régiment. C'est une grande et belle victoire pour le collectif ''Ardennes, tiens ferme !'' et pour tous ceux qui ont rejoint la Ville de Charleville-Mézières dans son combat.
Je tiens à remercier  les élus, les 115 Conseils municipaux et les Intercommunalités, les formations politiques, les syndicats et les acteurs économiques, les associations culturelles et sportives, le monde combattant et les Anciens du 3. Ils n'ont pas voulu écouter ceux qui les incitaient à l'inaction et à la résignation, et ils se sont mobilisés à nos côtés.
Notre mobilisation rapide, massive et exemplaire a reçu un large écho, le gouvernement a dû renoncer à son projet de supprimer complètement la présence militaire dans les Ardennes.
Le gouvernement a cependant persisté dans sa décision de rayer de la carte le Centre d'entraînement commando de Givet. Cette décision va à l'encontre des souhaits des habitants et elle entraînera malheureusement des répercussions économiques et sociales très négatives pour la Pointe des Ardennes.
Je regrette que le Président du Conseil Général n'ait pas réuni, comme nous le lui avons proposé, les élus des communes concernées et les Anciens du 3 afin de constituer un dossier solide et complet pour la création d'un véritable pôle militaire renforcé dans notre département. La disparition de la garnison de Givet pourrait fragiliser à plus long terme l'avenir du 3ème Génie.

                                                       Claudine LEDOUX
                                                       Maire de Charleville-Mézières

Publié dans Services publics

Commenter cet article

Tom- 28/07/2008 09:38

C'est vrai qu'il y a moins de départs en vaccances cette année. Allez savoir pourquoi ?Il y en a quand même pas mal. C'est curieux, les plus mauvais coups tombent toujours en été... pendant les vacances... allez savoir pourquoi...C'est benois Huré qui a proposé la constitution de ce pôle militaire. Taxez le d'égoïste si ça ça vous chante. Nous ne voyons pas les choses ainsi. On était prêts à soutenir l'initiative. Mais si la droite considère que les aménagements ne doivent pas impliquer les élus locaux, elle va commettre des erreures, c'est sûr.

ludovic 28/07/2008 00:04

La nouvelle carte militaire à été rendue publique pendant les vacances ? C’est curieux, à part les enseignants tout le monde ne part pas en vacance en juillet. Heureusement, le monde du travail ne se compose pas seulement que des fonctionnaires de l’éducation nationale,. Mais c’est vrai qu’ils enseignent aux futures générations, dirigent de nombreuses villes et participent, nombreux à la direction du pays. Sans eux que ferions- nous ? Heureusement, il existe aussi des entreprises qui produisent et font vivre le pays.
Le Président du Conseil général n’a pas réuni comme proposé par la gauche les élus des nombreuses communes concernées pour la création d’un véritable pole militaire renforcé sur le département ? C’est sympathique pour les autres villes et départements. Pourquoi pas ! Peu importe qu’ils perdent leurs régiments si ces derniers s’installent chez nous pour développer notre ville. Bel égoïsme. Le développement d’une ville et surtout d’un département passe aussi par l’aide à l’installation d’entreprises.

ludovic 27/07/2008 23:55

La nouvelle carte militaire à été rendue publique pendant les vacances ? C’est curieux, à part les enseignants tout le monde ne part pas en vacance en juillet. Heureusement, le monde du travail ne se compose pas seulement que des fonctionnaires de l’éducation nationale,. Mais c’est vrai qu’ils enseignent aux futures générations, dirigent de nombreuses villes et participent, nombreux à la direction du pays. Sans eux que ferions- nous ? Heureusement, il existe aussi des entreprises qui produisent et font vivre le pays.
Le Président du Conseil général n’a pas réuni comme proposé par la gauche les élus des nombreuses communes concernées pour la création d’un véritable pole militaire renforcé sur le département ? C’est sympathique pour les autres villes et départements. Pourquoi pas ! Peu importe qu’ils perdent leurs régiments si ces derniers s’installent chez nous pour développer notre ville. Bel égoïsme. Le développement d’une ville et surtout d’un département passe aussi par l’aide à l’installation d’entreprises.