Justice et efficacité de la PAC

Publié le par Manuel Ramalhete

La Politique Agricole Commune est l'outil indispensable à la souveraineté alimentaire pour notre continent. Elle permet en principe d'amortir les chocs comme celui que nous connaissons en ce moment, de moderniser la production. Elle est grippée depuis de trop nombreuses années. C'est aussi une politique injuste par bien des aspects.

Selon la Commission européenne, les 2.530 plus grandes exploitations (moins d’un pour cent du total des exploitations françaises) reçoivent plus de subventions que les 182.270 plus petites exploitations (près de 40 pour cent du total des exploitations). Pour remédier à cette injustice, dès 2002, nous exigions qu'une partie significative des aides directes soient réaffectées au développement rural. Cela n’a pas été fait à l’époque. Six ans plus tard, la Commission de Bruxelles vient de prendre la décision de plus que doubler la modulation de ces aides à la production. Il était temps ! Cette inflexion permettra de soutenir les systèmes herbagers, de réduire l'usage des pesticides, d'aider l'installation de jeunes agriculteurs, de développer les productions biologiques. Malheureusement, aucune ressource supplémentaire n'est prévue avant 2013 et les arbitrages doivent intervenir durant la présidence française de l'Union. Il y a urgence pourtant compte tenu notamment de l'élargissement de l'Europe à l'Est ! C'est le moment d'adresser un message sans ambiguïté.

La modulation doit servir à réellement soutenir les productions de qualité, les régions et secteurs les moins compétitifs ou les filières les plus fragilisées. Les parlementaires doivent presser le Ministre de l'agriculture d'intervenir en ce sens au Conseil Européen.

Publié dans Entreprises - emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom- 02/09/2008 11:40

Merci !

Bruno Lamothe 02/09/2008 10:08

Ah, au fait, voici le site du film "nos enfants nous accuseront", sur les effets cancérigènes de la multitude de produits phytosanitaires pulverisée par l'agriculture intensive :http://www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com

Bruno Lamothe 02/09/2008 01:05

Il manque toujours une réflexion sur les orientations générales de l'agriculture en Europe...Mais voilà, la France est leader dans le domaine de l'agriculture intensive, donc on évite les sujets qui fachent...