Un EPR dans les Ardennes ?

Publié le par Manuel Ramalhete

Des responsables de l'UMP ont décidé de déposer la candidature du Nord du Département pour la construction et l'implantation d'un réacteur de nouvelle génération. Une fois de plus avec le nucléaire, la décision a été prise en toute opacité sans concertation avec les premiers concernés : la population et ses représentants.
La politique énergétique de la France mérite clarté et transparence. Il en va de l'intérêt général et de la santé
publique.
Mesure-t-on bien toutes les conséquences à long terme de ce choix ?
Qu'en est-il de la privatisation d'EDF si l'orientation nucléaire est à nouveau privilégiée ? La pointe du département a-t-elle vocation à s'enfermer dans la monoproduction d'électricité tandis que la plaine ne dispose d'aucun équipement structurant ?
Cette affaire donne parfois le sentiment troublant d'un jeu dans lequel il n'y a que des perdants, mis à part les grands groupes comme AREVA et Bouygues.

Publié dans Services publics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom- 06/09/2008 17:20

Oui, le site Ardennais n,'est pas le plus adéquate de toute façon. Les travaux sur la Meuse sont très important à réaliser.Cette affaire souligne à quel point le nucléaire demeurre un angle mort dans notre démocratie : on peut dire tout et n'importe quoi à ce propos sans courire le risque d'être ridicule.Apparement, les temps changent.

Bruno Lamothe 05/09/2008 23:23

Ces gens là ne courent pas grand risque, quoi qu'il en soit, de voir débouler un EPR, puisque les sites pré-retenus sont au nombre de 4, à savoir le Tricastin, Marcoule, Flamanville ou Penly.Le Canard Enchaîné moquait d'ailleurs, il y a quelques semaines, ces effets d'annonces des candidats UMPistes ardennais, alors même qu'ils savaient de source sûre qu'une implantation ardennaise était exclue. Il parait que c'est pour faire oublier les lâchages de la droite locale dans les dossiers des cartes judiciaires, scolaires et militaires.C'est surtout, je crois, prendre les gens pour des idiots.