Déficits publics : pourquoi accuser les collectivités locales ?

Publié le par Manuel Ramalhete

Quelle est la part des collectivités dans les déficits publics et la dette publique en 2007 ?
  • • 0,4% sur les 2,7% des déficits publics
  • • 7,2% sur les 63,9% de la dette publique.

Les budgets des collectivités territoriales sont toujours votés en équilibre réel.

Pourquoi alors cet acharnement à faire porter aux collectivités territoriales la responsabilité de l’accroissement des déficits publics et de la dette publique ?

Publié dans PS étincelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom- 17/09/2008 03:37

Le gouvernement oublie de dire aussi que la France est l'un des pays les moins endettés de l'OCDE. Certes la dette publique est dans la moyenne, mais contrairement à la Grande-Bretagne ou à l'Espagne, par exemple, nous n'avons pas financé notre croissance ces dix dernières années par la dette privée des ménages qui dépasse dans ces deux pays les 100% du PIB, trois fois plus que la nôtre, que eux devrons rembourser... au tarif des banques.A l'heure des crach boursiers en cascade, ils s'n mordent les doigts.

Bruno Lamothe 16/09/2008 22:54

D'autant que la dette de l'Etat, résultante des déficits budgétaires de celui-ci, ne comprend pas la dette des collectivités. Il s'agit en réalité d'une ruse, assez grossière et cynique, pour tenter de faire croire aux français que le gouvernement leur fait faire une bonne opération en mettant les collectivités au pain sec et à l'eau.Le gouvernement oublie juste de préciser que ce qui ne sera plus financé par l'Etat poduira une baisse de la qualité des services publics locaux et une hausse de la fiscalité locale...