Sénatoriales des Ardennes : les urnes ont parlé

Publié le par Manuel Ramalhete

Je remercie les grands électeurs qui ont apporté leur suffrages à Françoise Cappelle et à moi-même.


Notre pays, notre département attendent un changement profond.

Les Ardennes méritent que toutes les chances soient mises au service de cette attente.

C'est la raison pour laquelle, à la demande de la Fédération, j'ai décidé de ne pas présenter ma candidature au second tour afin d'éviter la dispersion des voix.

J'ai appelé chacun à voter pour Jean-Paul Bachy et lui seul.

J'observe que nous avons été, Françoise Cappelle et moi-même, les seuls à faire campagne sous nos couleurs et sans cacher nos engagements politiques sur de vraies propositions de fond pour l'emploi, pour une politique industrielle, pour le respect des élus locaux et des territoires.

C'est pour nous une légitime source de fièrté.

Publié dans PS étincelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bruno Lamothe 21/09/2008 21:18

Jean-Paul Bachy manque de peu l'élection. Pourtant, on aurait pu espérer que le retrait républicain nous aiderait à conquérir un siège. C'est très décevant, et cela ne va pas forcément dans le sens du mouvement dessiné par les ardennais lors des municipales.

Florian Glay 21/09/2008 19:01

encore Bravo

Bruno Lamothe 21/09/2008 18:59

Merci à Manuel Ramalhete pour sa campagne, et souhaitons la victoire du président Jean-Paul Bachy au second tour.Je suis heureux de cet appel, clair, au report des voix pour éviter la dispersion.