Gribouille Président

Publié le par Manuel RAMALHETE

Le combat mené par le mouvement social conduit le Président et le gouvernement à des innovations.

La loi applicable qu'il ne faut pas appliquer.

Le Président donne des leçons de démocratie au mouvement social en l'invitant au respect des déciosions du Parlement et dans le même temps demande que la loi qu'il vient de promulguer ne soit pas appliquée. Curieuse conception de la démocratie que celle qui consiste pour le Président, garant des institutions, à dire : "Fais ce que je dis, pas ce que je fais."

Un parti qui gouverne à la place du gouvernement.

La rue impose au Président et au gouvernement des exercices d'équilibriste pour sauver l'un, ménager les autres en n'ayant pas l'air de reculer.

Le Président demande au parti majoritaire de refaire la loi. On peut se demander à quoi servent le gouvernement et le Premier Ministre. On est aujourd'hui face à une quasi privatisation du pouvoir au profit du parti majoritaire.

Drole de fonctionnement dans une démocratie pluraliste !

Au secours, la droite est  toujours là !

Publié dans CPE-CNE

Commenter cet article