Elections des prud'hommes, quelques questions et surtout des réponses

Publié le par PS Charleville

Michel BEAUCHOT est secrétaire FO à PSA-Peugeot-Citroëne. Il est tête de liste pour le collège salariés dans la section industrie pour l'élection des Prud'hommes dans les Ardennes. Il a accepté de répondre à nos questions.

Un grand merci à lui.



- Qui êtes-vous, quelle est votre profession ?

- Je m'appelle Michel BEAUCHOT. Je suis dans l'entreprise depuis 1978, secrétaire du CE depuis 2003. Je milite au syndicat FO depuis 1984.


- Qu'est-ce qu'un Conseiller des Prudhommes, quel est son rôle ?


- Un conseiller Prudhommes est avant tout un humaniste qui doit juger en droit tout en ayant une expérience forte de monde du travail.


- Vous n'êtes donc pas un juge professionnel, pour quelle raison ?


- Je suis peut-être mieux qu'un juge professionnel puisqu'en vivant au quotidien dans l'entreprise, je connaît au mieux les problèmes, soucis et demandes de chacun. La proximité nous apporte un vécu appréciable.


- En cas de litige avec un employeur, que faut-il faire ?


- En cas de litige, je conseille fortement aux salariés de se rapprocher vers un délégué syndical qui les guidera pour la procédure prudhommale. Un bon délégué syndical peut supplanter un avocat dans ce genre de litige du travail.


- Ca fait quelques années, maintenant que vous exercez. Avez-vous noté des évolutions dans les affaires que vous traitez ?


- Depuis des années, j'ai constaté, avec la fermeture des usines, que les licenciements individuels sont supplantés par les licenciements de masse suite aux plans sociaux et licenciements économiques qui en découlent.
Les salariés se regroupent et se défendent en masse. D'ailleurs, je souhaite qu'un parti politique comme le votre instaure le doublement des indemnités de licenciement malgré les bénéfices. Le travail n'est pas le profit que pour les actionnaires.


- On dit souvent que les délais pour obtenir un jugement sont longs.

Est-ce exacte ? Pour quelle raison ?

- Oui, les délais sont de plus en plus long, suite  la suppression de nombreux conseils.
En 1987, 4 conseils de prudhommes dans les Ardennes, aujourd'hui il n'en reste plus qu'un.


- Le Conseil des Prudhommes de Sedan va fermer. Quelles vont être les conséquences pour les travailleurs et les entreprises ?


- A chaque fois qu'un bureau de justice s'éteint, c'est un arbre qui meurt.


- En quoi est-ce important d'aller voter mercredi ?

- "Celui qui ne tient pas compte de 2000 ans d'histoire vit au jour le jour" disait Goethe.
Ne pas exprimer son opinion dans un pays de liberté comme le notre est une offense pour les travailleurs du monde entier.

 

Publié dans Entreprises - emploi

Commenter cet article

Tom- 04/12/2008 17:14

Merci, mais complet, certes pas. On n'a presque rien sur la culture.

Nicolas 03/12/2008 19:12

Reportage intéressant.Votre site est complet et sérieusement construit, bravo!

philippe 30/11/2008 18:40

Voter est un devoir.
Pour moi, cela a été fait par correspondance.
A plus