Pour le PS des Ardennes, le travail du dimanche n'est pas acceptable

Publié le par PS Charleville

Le PARTI SOCIALISTE réagit et s’oppose avec force au projet de réforme de NICOLAS SARKOZY concernant l’extension du travail, le dimanche.

Cette réforme est inefficace sur le plan économique, dangereuse pour les salariés, néfaste pour la vie sociale.

En pleine crise économique et sociale, la droite poursuit la dérèglementation du droit social.

Après l’annonce, dans les ARDENNES, de l’extension des contrats précaires, après le vote en catimini d’un amendement ouvrant la voie à la retraite à 70 ans, NICOLAS SARKOZY s’attaque aujourd’hui, au travail dominical, qu’il veut étendre.

A sa demande, une proposition de loi a été inscrite à l’ordre du jour, en juillet dernier.

Retirée puis réinscrite à plusieurs reprises du fait des atermoiements de l’UMP, NICOLAS SARKOZY veut aujourd’hui passer en force.

Certes, devant l’opposition des organisations syndicales, la mobilisation de la Gauche et de ses élus, l’hostilité du petit commerce et de l’artisanat, le gouvernement a réduit le nombre de dimanches travaillés.

Ne nous y trompons pas, il s’agit d’un simple repli tactique !

L’objectif de NICOLAS SARKOZY reste le même !


Nous nous opposons avec force à cette réforme inefficace, dangereuse et néfaste !




Signez la pétition des amis du dimanche

Soutenons le repos du dimanche !(Cliquez sur l'image)


On lira utilement le dossier "la proposition Maillé pour les nuls".
(cliquez sur l'image)

Publié dans Entreprises - emploi

Commenter cet article