Le 1er Spahis devient co-Brigadier du 3ème Régiment du Génie.

Publié le par PS Charleville

Le Premier Régiment de Spahis stationné à Valence va être rattaché à la Première Brigade d'Infanterie Mécanisée dont le 3ème Régiment du Génie à Charleville-Mézières est une composante. La bienvenue aux « Africains » !
Le Premier Spahis a hérité des traditions des spahis Marocains créés par le Général de Lyautey en 1914. De la bataille de la Marne à la libération de Strasbourg en passant par El Alamein, les guerres coloniales, le Premier Spahis est le régiment le plus décoré de l'Arme Blindée Cavalerie Française. Le Général De Gaulle disait de lui « on ne dissout pas un Compagnon de la Libération ».

Le 1er Spahis est un régiment de blindés légers équipé d'AMX 10 RC. C'est par excellence un régiment projetable.1

A l'occasion de ce rattachement, le Premier Spahis risque de perdre sa capacité amphibie, ce qui est une décision curieuse au vu de la spécialité franchissement du « 3 ».
Autre curiosité, Valence, c'est loin de Châlons-en-Champagne et du Nord Est de la France où sont stationnés l'état-major de la brigade et ses co-brigadiers. On a sans doute vu plus étrange comme décision. En tous cas, la conformation de ce nouveau régiment est tout à fait dans l'air du temps : la politique de la canonnière que semble affectionner le gouvernement Français.

Autre nouvelle, l'état-major a laissé entendre une réorganisation des troupes stationnées en Afghanistan. Concrètement, il s'agirait de déployer là bas une brigade au complet et non plus des éléments disparates et rassemblés sur place.
Depuis la réforme de 1994, les armées font appel à des « réservoirs de force ». Les unités sont constituées d'éléments ponctionnés par-ci par-là au gré des disponibilités des uns et des autres. Ainsi, dans les affrontements de la vallée de la Kaspissa qui ont vu dix Français tomber sous les balles Afghanes, la colonne était composée de troupes Afghanes alliées et Américaines d'une part et de détachements issus de trois unités françaises différentes ce qui a sans doute nuit à la cohésion de l'ensemble. Si cette information se confirme, on pourra alors dire que le Ministère de la Défense s'est enfin décidé à tirer les leçon de la bataille d'Alésia où César était venu à bout de tribus gauloises supérieures en nombre, mais composées de bric et de broc, peu habituées à manœuvrer ensemble. Il n'est jamais trop tard pour bien faire, Monsieur le Ministre.

Ce qui est confirmé, c'est que la durée des missions sur le sol Afghan passera de quatre à six mois. Nicolas Gros-Verheyde, qui est plutôt bien renseigné d'habitude, estime que le renforcement du dispositif Français en Afghanistan dans le cadre de l'OTAN, semble désormais incontournable. C'est regrettable. Tant que les buts de guerre poursuivis par la France n'auront pas été précisés par ceux qui nous gouvernent, les socialistes resteront hostiles à cette opération.

Enfin, cette période des fêtes de fin d'année est l'occasion pour l'Etincelle d'adresser un salut Républicain et fraternel à nos concitoyens stationnés outre-mer et à leurs familles qui les attendent. Nous vous espérons, les gars.



1 Projetable est un bien grand mot puisque faute d'avions gros porteurs A 400 M, nos capacités dans ce domaine sont plus que réduites. On doit les retards de production à la privatisation d'Airbus. Marchand de canon, « ça eu payé à une époque » comme dirait l'autre.

Publié dans Services publics

Commenter cet article

Florian Glay 01/01/2009 23:46

Bonne et heureuse année à tous les socialistes