Mafia place Ducale ?!

Publié le par Claudine LEDOUX, Maire de Charleville-Mézières

Monsieur Jeanteur a-t-il perdu le sens commun ? La lettre qu’il m’a adressée et dont de larges extraits ont paru dans la presse locale dépasse les bornes et l’entendement.
Le réputé centriste Jacques Jeanteur cède à une telle violence de propos, à de telles calomnies, qu’on en reste éberlué. De telles pratiques suscitent le mépris et relèvent davantage de la poursuite devant les tribunaux que du débat démocratique.

Je ne peux toutefois laisser passer de telles infamies sans réagir.

Depuis un bon quart de siècle, Monsieur Jeanteur réclame aux municipalités successives, avec une obsession remarquable, la réalisation d’un parking souterrain, place Ducale, au pied de ses magasins.


L’idée de construire un tel équipement à cet endroit n’est pas forcément farfelue et mérite effectivement réflexion. Sauf que le prix d’un tel parking représente des coûts extrêmement lourds. On peut certes le concéder au privé. Mais toutes les études montrant qu’il y a peu de difficultés de stationnement en centre ville (eh oui), le concessionnaire réclamera inévitablement une contribution financière de la part de la ville, contribution qui risque d’être salée pour les contribuables.

Pour autant, aucune porte n’est fermée.
Mais je me refuse à confondre l’intérêt public et les intérêts privés, fussent-ils ceux de Monsieur Jeanteur, grand donneur de leçons, qui n’hésite pas à recourir au chantage pour espérer parvenir à ses fins.

A qui Monsieur Jeanteur fera-t-il croire que la survie de ses magasins dépend exclusivement de places de stationnement ? Est-ce la question du stationnement qui l’a incité à liquider dans le passé ses succursales dans d’autres communes ? Le pouvoir d’achat, l’adaptation des structures et des méthodes commerciales ne jouent-ils aucun rôle dans la santé d’un commerce ?

Ce n’est pas en dressant un tableau apocalyptique et totalement disproportionné de la réalité du stationnement que l’on peut espérer développer la clientèle. Ce que j’observe, c’est que, depuis des années, Monsieur Jeanteur, qui se prévaut pourtant de hautes qualifications commerciales, ne cesse de jouer contre son camp et d’affaiblir le commerce carolomacérien, en dissuadant le chaland de venir faire ses courses chez lui et en centre ville.

Vivre et travailler dans un centre ville doté d’un patrimoine historique remarquable, cela est une chance, cela comporte aussi des contraintes. A Charleville-Mézières comme dans bien d’autres villes de France.
Monsieur Jeanteur rappelle volontiers ses 120 ans de présence place Ducale. Ses établissements n’ont-ils vraiment tiré aucun profit de ce site ?


Lors d’une récente rencontre, Monsieur Jeanteur me disait son souhait de prendre sa retraite. Je comprends que la succession, du fait de la structure familiale très particulière de l’entreprise, soit délicate. Mais ce n’est certainement pas une raison pour recourir à la diffamation et pour désigner des boucs émissaires.
Dans son obsession vindicative, Monsieur Jeanteur voit un complot de la « mafia ardennaise ». On est atterré qu’une personnalité comme Jacques Jeanteur se livre à de telles élucubrations. Mais si Monsieur Jeanteur a connaissance d’une association de malfaiteurs, je l’enjoins de faire son devoir de citoyen et d’indiquer clairement à la justice des noms et des faits précis.

Tout cela serait risible, si ce n’était indigne.

Publié dans Charleville-Mézières

Commenter cet article

Tom- 28/01/2009 09:38

Et elle est très sympa votre solution. Les commerçants de la place et des rues avoisinantes pourraient mutualiser des moyens, constituer un groupement d'employeur pour mettre en place ce service. Ce serait formidable.

Faites attention avec votre adresse email en signature. Vous risquez d'être bombardé de spam en retour. Vous n'êtes pas obligé de renseigner la partie "votre site".

Merci beaucoup.

Ybmord 28/01/2009 09:00

Commentaire n°10: Précisons qu'il s'agit evidemment en
réalité de tricycles aménagés, avec double conduite pour
un des passagers. Il s'agit en effet d'éviter la peine des
hommes (on est socialistes). Et mieux vaut donner un
euro à un jeune costaud du mollet, que de le mettre
dans un compteur de parking: Etendu à toute la place, le
système lui rapporte un salaire. Dans certaines stations
de bord de mer congestionnées, il y a même des entre- prises de location!( ex: Quiberon). Cessons de nous
engu... et trouvons des solutions sympa!

Ybmord 27/01/2009 11:01

Ma contribution au débat:
Conversation avec un ami urbaniste, extérieur à la ville,
et bien avant le projet de piétonnisation de la place du- cale:
Pour avoir été des assistants de l'inauguration de la première rénovation de façade de la place, il y a bien 30 ans (c'était sous André Lebon), côté... Jacque Jeanteur!
je pouvais dire récemment à cet ami: Quand le dernier
pavillon de la place sera rénové, on pourra recommen-
cer côté Jeanteur, ce sera à nouveau défrichi. Explication de l'urbaniste:la pollution automobile et ses gaz d'échappement. Tout est dit. Ou bien on rafraichit
les façades à grands frais (du contribuable) ou on y renonce, mais ce serait un peu stupide! Reste à suppri-
mer ou à limiter sérieusement les gaz d'échappement.
C'est bien parti, et pour ma part, depuis peu, pour m'y
habituer, je stationne à dix minutes de mon magasin fa-
vori où je vais souvent chiner et acheter, ...Jeanteur! et je n'en meurs pas (de marcher). Même en en revenant
avec un grand sac. Un truc sympa et marrant suggéré
à Monsieur Jeanteur: qu'il crée deux ou trois emplois de
pousse-pousse (çà se fait déjà ailleurs, avec capote par temps de pluie) pour reconduire les clients trés chargés à leur voiture. Les petits adorent. Et du coup, on y vient en famille (on soupçonne même des clients de station- ner bizarrement un peu loin) Alors, le chiffre d'affaires, je vous dis pas!
Rimbaud aussi, aurait aimé!
Ybmord

Tom- 21/01/2009 08:59

Guillaume, un peu de sérieux, voulez-vous ?

Vos n'êtes pas contre la piétonisation, mais vous apportez votre soutien, voire vous initiez toutes les manœuvres qui la retardent.
Si vous croyez que la proposition Jeanteur est trop cher, alors remballez la votre aussi. C'est encore moins de places supplémentaires pour un cout unitaire supérieur, il me semble. A moins que votre superstructure soit sur six niveaux, auquel cas, c'est un saccage du quartier. Cinquante mètres au dessus du Parking Sévigné vous avez en zone gratuite plein de places de stationnement libre.
Ca n'est pas un hasard si toutes les études confirment que la situation n'est pas saturée dans les centre-villes de la commune.
Ca ne durera pas.

La tertiarisation des activités et la croissance du nombre de voitures en circulation impliquent que le problème du stationnement va devenir de plus en plus aigüe. On ne peut pas étendre indéfiniment la surface consacrée à la bagnole, tout simplement parce que les centres-villes ne sont pas extensibles à l'infini.
Il va falloir changer nos habitudes. Emprunter des modes de transports doux. Autant le faire maintenant. C'est plus facile tant que la situation n'est pas critique. Entre les travaux sur Corvisar, Montjoly et Forges Saint-Charles, nous dessinons un plan cohérant pour tenter de redynamiser le centre de Charleville.

Reste ce que vous avez souligné pendant la campagne avec les soucis dans Mézières autour de la préfecture. Là aussi, il y a des choses à faire, et de la surface, notamment face aux locaux de GDF en bord de Meuse.

guillaume 20/01/2009 13:52

perso, je ne suis pas pour un parking ss la place ducale !! d'une, cela couterait beaucoup trop cher, et je me demande même si c'est réalisable...

mais pkoi ne pas reprendre l'idée du parking super-structure rue mme de sévigné ?? il est directement en centre ville !

Pour ce qui est des résidents du centre-ville, je vous proposes réellement de les réécouter !!
Venez dans mon quartier, surtout la semaine!! Les gens râlent de ne jamais trouver de places pour se garer dans leur quartier! des personnes en viennent à monter sur le trottoir pour se garer !