La Marseillaise, on va la chanter devant la boutique

Publié le par Tom-

A.C. avait 18 ans, je l'ai croisée pendant la présidentielle à Charleville-Mézières. A.C. a fait un peu la campagne avec nous, plus attirée par la chaleur humaine d'un collectif militant que par une conscience politique aiguisée. On a tous commencé comme ça.


Très vite, AC a eu son BEP vente. On a fêté ça au kebab de la rue de Sévigné. Aimantée par la culture banlieue, sans doute, par quelques mythes, aussi et repoussée par le chômage surtout, elle a quitté nos Ardennes pour la région parisienne où elle a voltigé de contrat de qualif' en CDD. De temps en temps, j'avais des nouvelles de ses amours, de ses emmerdes innombrables... de cette patronne qui lui signe un CDD a mi-temps puis le rompt trois mois plus tard sans prévenir, sans raison en prétextant mensongèrement que "le CDD, c'est une période d'essais avant un CDI".

  • - "Va aux prud'hommes, va voire un syndicat, appelles ton père" lui disais-je.

  • - "Trop long, trop compliqué, c'est la patronne qui a l'attestation d'assedic, c'est risqué"


Les Ardennes, elle les regrette, maintenant. Elle dit qu'elle reviendra. En attendant elle travaille dans une boutique de fringues.


Et hier j'ai reçu l'un de ses SMS inimitables.


Cette fois j'appelle. Ca ne lui ressemble tellement pas.

  • - "Il mate mon cul. L'autre jour il m'a demandé de mettre un string. Il m'a aussi mis un avertissement parce que j'ai pris deux minutes pour regarder la collection d'été qui est arrivée hier. Comment je fais pour vendre les vêtements si je les ai pas regardé ? Il a dit que ça allait être l'enfer jusqu'à ce que je partes. C'est la crise mais c'est pas une raison. J'ai le droit de faire la grève ?"

  • - "Oui, sans préavis, mais vous devez faire ça collectivement et présenter des revendications".

  • - " 'Qui veut dire ?"

  • - "Ca veut dire que tu n'as pas besoin de prévenir, que vous devez être à plusieurs et qu'il faut présenter des demandes à ton patron ".

  • - "OK, ça déchire".

  • - "Tu veux pas que je t'envoie l'Internationale, plutôt ?"

  • - "J'sais pas. Non, non, la Marseillaise, on va la chanter devant la boutique".


En raccrochant, j'étais fier. Immensément fier.


Puis j'ai reçu par un de ses inimitables SMS, le plus incroyable appel à la grève de toute ma vie. Celui-là, je le garde pour moi.


Pour toutes les A.C des Ardennes,

Jeudi 29 Janvier grève interprofessionnelle.

Départ de la manifestation à 10 h place Ducale

Publié dans Entreprises - emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom- 29/01/2009 12:30

C'était une manif magnifique et effectivement on a chanté la Marseillaise puis l'Internationale devant les locaux de la permanence de la Députée UMP.

Bruno Lamothe 28/01/2009 21:29

En attendant la révolution, pour AC, pour tous les autres, la Marseillaise, oh oui, on va la chanter demain.

Les députés, samedi dernier, ont chanté cet hymne dans l'hémicycle, parce qu'on leur refusait la parole. Il parait, selon monsieur Copé, que ce chant était "ridicule"...

Florian Glay 28/01/2009 21:24

genial se poste !
Tous ans la rue mes camarades les Françai compte sur nous !
Face à sarkozy tous uni