Chômage. Bilan de la droite : quatre ans pour rien.

Publié le par PS Charleville

Officiellement, le pays n’a créé depuis 2002 que 24 100 emplois contre 2 104 300 entre 1997 et 2002. Avec 200 000 à 350 000 départs en retraite chaque année, la France aurait dû faire beaucoup mieux qu’entre 1997 et 2002 rien qu’en remplaçant les retraités par de nouvelles embauches.


Cela fait quatre ans que la droite gouverne. Elle s’est montré incapable de résoudre le problème du chômage. En fait, elle n’a même pas essayé.


Pour créer des emploi il faut plus de richesse.

La droite casse la croissance

Balladur-Juppé Jospin Raffarin-Villepin
1,7 % par ans 3 % par ans 1,5 % par ans

Pour créer de l’emploi il faut plus de justice.
La droite sert une clientèle.
 
L’UMP et l’UDF diminuent les droits de succession, offrent des prêts à taux zéro aux ménages touchant entre 4000 et 7000 euros par mois, baissent les impôts des plus fortunés, baissent les cotisations patronales sans rien exiger en échange.
Par contre les salaires stagnent, les allocations chômage maigrissent, des médicaments ne sont plus remboursés, les services publics comme les collèges ou les bureaux de poste disparaissent.
Tout a été fait pour rabaisser le niveau de vie des plus pauvres

et augmenter celui des plus riches !

Pour masquer ses échecs la droite triche avec les chiffres. Le gouvernement prétend que le chômage baisse. Ce n’est pas vrai.
Selon Jean-Pierre REVOIL, directeur général de l'UNEDIC, «
le chômage est à 12%, et non à moins de 10% comme l'affirme le gouvernement ».

En réalité, ce sont les radiations en masse que le gouvernement est en train d’ordonner. Il fait pression sur les agents des ANPE. On convoque les demandeurs d’emploi 48 heures à l’avance pour des formations bidons. S’ils ne peuvent pas s’y rendre, c’est la radiation.


Le gouvernement incite les chômeurs à s’inscrire dans des stages parking pour ne plus les comptabiliser. Les plus de 50 ans sont dispensés de recherche, non pas parce qu’ils trouvent du travail, mais pour les faire disparaître des statistiques etc…


Pour lutter contre le chômage le Parti Socialiste propose.

  • - Soutenir la consommation par des augmentations de salaire.
  • - Mettre en place la formation continue pour tous.
  • - Qualifier les 250 000 jeunes par an qui quittent le système scolaire sans rien.
  • - Stopper le déclin industriel, soutenir les petites entreprises.
  • - Taxer les entreprises qui abusent de la précarité et font des licenciement boursiers.
  • - Construire une stratégie européenne de lutte contre les délocalisations.
  • - Renforcer la démocratie sociale.

Publié dans Entreprises - emploi

Commenter cet article

Tom 01/12/2006 13:26

Voir sur le blog de la fédération : Les vrais chiffres du chômage.http://federation-ps08.typepad.fr/federation_ps_ardennes/2006/11/les_vrais_chiff.html#more