Même pas honte

Publié le par PS Charleville



Hier, une soixantaine de citoyens et d'élus de gauche se sont rassemblés devant le tribunal de charleville-Mézières pour se constituer "délinquants solidaires".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bourquin 16/04/2009 08:40

Monsieur Tom, grâce à vous et à vos talents ora- culinaires, cette conversation est un régal entre la "poire'' et le fromage''de sa voix!!''Merci, vous m'avez mieux rassasié qu'une tarte aux 'meurons' plombés du Bourg!

Tom- 15/04/2009 13:40

Bien sûr, que ça marche. Je suis bonne poire, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué.
J'ai pas de leçon de classe ouvrière à recevoir, vous savez. Surtout pas venant de vous.
Ouvrier je l'ai été (dans le bâtiment) il y a une demi-douzaine d'années. La moitié de ma famille vient de la sidérurgie de la Fensh. J'ai pas eu l'honneur de me faire calotter à Rocrois mais j'en connais bien d'autres.

@+

bourquin 15/04/2009 12:47

La pêche aux réactions ,ça marche!Même avec les vieux hameçons trouvés sur place aux Vieilles-Forges! Allez!Une petite dernière digne du 'Petit Ramoneur'(pas savoyard!) Ce dont vous avez-besoin, Monsieur le socialiste carolomacérien , c'est d'une pelle, d'une brouette, d'une 'bannette' et d'un stage en fonderie, au Bourg ou à Rocroi ! Gare aux ampoules! Vous pourrez ensuite défendre un peu mieux le monde ouvrier! Jean-Baptiste a de bien faibles apôtres!

Tom- 15/04/2009 11:48

Peut-être est-parce que vous êtes complètement hors sujet tandis que lorsque vous avez l'occasion de venir interpeller à la fois les socialistes et les écologistes lors d'un café débat sur l'écologie, vous promettez de venir et puis finalement vous ne venez pas.

Et lorsque je tente d'engager une discussion, comme on a pu le faire ici à deux ou trois reprises, pour en venir à des choses concrètes, qui permettraient d'éviter des drames de ce genre, comme le contrôle citoyen de l'écologie (vous vous souvenez, je vous avais soumis l'idée d'états généraux permanents sur l'environnement), alors là, c'est fini, y a plus personne.

Bref, vous répondre impliquerait une discussion. Ca fait maintenant trois ans que j'essaye en vain et je me heurte à l'impasse dans laquelle vous vous enfermez.
Vous ne postez pas pour discuter, vous postez pour vous constituer une identité de porte-parole des victimes dont vous ne voulez pas sortir. Victime suprême. Plus victime que les sans papiers. Victime d'un "génocide", même, comme les Rwandais, les juifs ou les Tzigane.

Je ne discute plus avec vous parce qu'il n'y a pas de discussion possible dans le registre de la concurrence victimaire. Je discute encore moins avec les personnes qui banalisent les faits de génocides.

bourquin 15/04/2009 08:03

bizarre! Tom de sa voix est-il donc privé? Les carpes de Whitaker seraient-elles moins muettes?