Après le travail du dimanche, le travail des malades.

Publié le par PS Charleville

Il n'y a pas que la Corée du Nord qui fait des essais d'armes nucléaires de destruction massive. Frédéric Lefebvre, l'inénarrable porte-parole de l'UMP a déposé à l'assemblée nationale un amendement proposant aux salariés de renoncer à leurs arrêts maladie en travaillant à domicile.

Il est déjà assez rare que les salariés osent prendre leurs arrêts maladie en entier. Cette disposition est une pure provocation, manifeste une volonté d'affrontement avec les salariés de France. L'UMP offre aux employeurs un outil supplémentaire de mise sous pression des salariés : faire travailler les malades après les avoir racketté au moyen des franchises médicales : il fallait oser !


L'intersyndicale, dans le prolongement des manifestations de décembre, avril et mai, appelle à des initiatives locales demain un peu partout en France à la veille d'un bras de fer avec le gouvernement.


Des syndicats de l'enseignement invitent ainsi à un rassemblement mardi 26 mai à 18 heure, Place Ducale.


Publié dans Entreprises - emploi

Commenter cet article

yannick+langrenez 01/06/2009 15:35

Réunion avec projection débat et information sur "l'amiante et les maladie professionnelles"
Le 24 juin 2009 à 18h00 au centre culturel de Nouzonville.
Coorganisé par :
Les anciens Thomé Genot
Les anciens Lenoir et Mernier
L'ADDEVA 08
La ville de Nouzonville

C'est ouvert à tous mais la salle est limitée en capacité (si trop de monde, nous remettrons une date)

Sujets abordés:

• Information sur le risque Amiante en milieu professionnelle et milieu environnemental

• Droit au suivit médical post professionnel

• La déclaration maladie professionnelle

• Le certificat Médical

• Droit cessation d’activité Amiante pour les victimes malades ou les travailleurs reconnus exposés sur site classé

• Le Fond d’Indemnisation des Victimes de l’Amiante (FIVA)

+ divers points souhaités par la salle.