L'intérim n'est pas un emploi durable

Publié le par PS Charleville

CTP : Mise au point des associations Thomé-Génot et Lenoir et  Mernier-LCAB

Les associations Thomé-Génot et Lenoir et Mernier-LCAB souhaitent temporiser l’enthousiasme du directeur départemental du travail, M. GONOT au sujet du dispositif CTP.

En effet si le CTP (contrat de transition professionnelle) permet bien le maintien du salaire, celui-ci n’est pas pour autant une solution efficace pour retrouver du travail, pour preuve le bilan établi par les deux associations sur la base d’informations et de documents fiables.

Ce bilan permet aujourd'hui d’affirmer, qu’une fois sortie du dispositif CTP, sur les 267 salariés de l’entreprise Thomé-Génot, 180 n’ont toujours pas trouvé d’emploi durable, et sur les 144 salariés des entreprises Lenoir et Mernier-LCAB, 42 ont fait partie de projets de reprise et 97 sont toujours sans emplois durables. Soit un total de 20 % seulement de reclassement.

Bien entendu et contrairement à M. GONOT les salariés licenciés considèrent qu’un emploi durable est un emploi en CDI (contrat a durée indéterminée) et non en intérim.

Les chiffres et la méthode d’analyse avancée par la direction du travail et le comité de pilotage CTP sont contestables, car ils ne tiennent pas comptes de la situation réelle des salariés, en mélangeant les emplois durables avec les CDD, intérim et salariés réembauchés immédiatement dans les plans de reprise.

Le 28 mars dernier, lors des assises départementales de l’emploi, en présence de nombreux élus politiques, Yannick LANGRENEZ et Claude CHOQUET, les deux présidents des associations, ont plaidé en faveur d’un chiffrage réel du CTP et proposé des améliorations de ce dispositif.

Car pour les représentants des associations d’anciens salariés, le CTP est une mesure qui au-delà de l’aspect positif sur le maintien du salaire, devrait permettre un réel retour à l’emploi durable et non destiné uniquement à masquer les chiffres du chômage (l’année de CTP n’étant pas comptabilisé comme période de chômage, mais venant imputer sa durée).

Les associations Lenoir et Mernier-LCAB et Thomé-Génot, renouvellent leur proposition d’une table ronde, afin d’effectuer une analyse pertinente des résultats du CTP et des mesures permettant sont amélioration. 

 
Pour les associations :
ANCIENS THOME–GENOT - Y. Langrenez
ANCIENS LENOIR ET MERNIER - C.  Choquet

Publié dans PS étincelle

Commenter cet article

yannicklangrenez 13/06/2009 10:49

Merci d'avoir relayé notre message. Un élu de Vouziers (Frédéric Courvoisier) a trouvé le terme exact concernant l'utilisation actuellement faite du "contrat de transition professionnelle", il propose de l'appeler: "Contrat de transition vers la précarité" !!!!

Tom- 14/06/2009 10:37


Ah ben de rien. Oui, j'ai vu le post de Fred Courvoisier.
J'ai aussi entendu une chouette chanson dans "la prochaine fois je vous le chanterai" sur France Inter. A mon avis, la morale de l'histoire correspond tout-à-fait au CTP (le "Casses Toi mon
Pauvre).