Lettre de convocation des états généraux à Versailles

Publié le par PS Charleville

« De par le Roi,
Notre aimé et féal.
Nous avons besoin du concours de nos fidèles sujets pour Nous aider à surmonter toutes les difficultés où Nous Nous trouvons relativement à l'état de Nos finances, et pour établir, suivant nos vœux, un ordre constant et invariable dans toutes les parties du gouvernement qui intéressent le bonheur de nos sujets et la prospérité de Notre royaume. Ces grands motifs Nous ont déterminé à convoquer l'Assemblée des États de toutes les provinces de notre obéissance, tant pour Nous conseiller et Nous assister dans toutes les choses qui seront mises sous nos yeux, que pour Nous faire connaître les souhaits et doléances de nos peuples, de manière que par une mutuelle confiance et par un amour réciproque entre le souverain et ses sujets, il soit apporté le plus promptement possible un remède efficace aux maux de l'État, que les abus de tous genre soient réformés et prévenus par de bons et solides moyens qui assurent la félicité publique et qui nous rendent à Nous particulièrement, le calme et la tranquillité dont Nous sommes privés depuis si longtemps.
Donné à Versailles, le 14 janvier 1789. »



...



(Dubois-Crancé prononce le serment du Jeu de Paume, le 20 juin 1789)

Publié dans PS étincelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frédéric Courvoisier-Clément 23/06/2009 23:17

Cela pourrait leur apporter de l'espoir et ce serai déjà beaucoup. Un signe que les élus de gauche sont de nouveau avec eux et qu'ils sont prêt à combattre vigoureusement la droite et la politique qu'elle soutient, qui a conduit notre Pays là où il se trouve actuellement, et je ne parle pas que du bilan économique.

Tom- 23/06/2009 08:26

Salut Fred !
Honnêtement, moi aussi je suis un peu déçu et à la fois content de la prise de position de Philippe Vuilque qui était pour le boycot. J'aurais préféré que toute la gauche se retrouve à la Salle du Jeu de Paume.

Ceci dit, qu'est-ce que ça apporte aux Français que la gauche quitte l'hémicycle ? Qu'est-ce que ça apporte aux gars de chez Raguet qu'on fasse un peu de spectacle ?

Frédéric Courvoisier-Clément 22/06/2009 21:38

Une fois de plus les élus socialistes ont perdu une belle occasion de montrer aux français qu'ils pouvaient représenter une force politique capable de tenir tête à Nicolas Sarkozy.
Une fois encore la gauche prouve qu'elle est profondément divisée et plus enclin aux luttes "internes" qu'au combat contre une des droites les plus dures que nous ayons jamais connues.
Je suis fatigué d'être déçu. Quand cela s'arrêtera-t-il ?

van bervesseles 22/06/2009 21:22

Gayssot ne vaut pas mieux que Jospin : je suis trés clair ! les errements de la Gauche plurielle de l'époque se paye aujourd'hui !quand la gauche n'est plus de Gauche , le Peuple n'a plus confiance , c'est normal ...et la droite se balade !!!!

yannick langrenez 22/06/2009 21:13

C'est sûr, selon Jean Charles, il n'y a qu'au PS à prendre la responsabilité de ce qui c'est fait dans "la gauche plurielle".
"réseaux ferré de France" c'était pas un socialiste mais Jean-Claude Gayssot (pourtant quelle grande idée pour le recul du service publique) !!!!
Étonnamment, il n'y a que les fautes qui ne soient pas collectives (mais comme ça dans "la grande gauche" qui perd les élections et qui ne fait plus voter les gens).
Tirer sur ceux avec lesquels on a gouverné, sur des décisions auxquelles on a été associé comme composante, évite de prendre sa part des responsabilité. Pourtant l'autocritique c'est une idée communiste ...
Par contre je suis d'accord Jospin, comme homme de gauche, le PS à déjà fait mieux.