Svietlana Tchibissova libre.

Publié le par PS Charleville

Svietlana Tchibissova est sorti libre hier soir de la cellule de la police de l'air et des frantières de Charleville-Mézières.

A l'issue d'un rassemblement qui a duré trois heures hier soir devant la préfecture, après avoir reçut une délégation des manifestants comprenant notamment Manuel Sanchez et un membre du cabinet de Claudine Ledoux, Maire de Charleville-Mézières, le directeur du cabinet de Madame la Préfète a annoncé à 20 heures la suspension de l'expulsion de Svietlana Tchibissova jusqu'au jugement le 11 janvier de sa plainte pour menaces de mort réitérées.
Svietlana Tchibissova avait un travail avant cet avis d'expulsion, elle pouvait subvenir à ses besoins. Ce sont les violences conjugales de son mari qui ont mis Svietlana dans cette situation. Il n'est pas normal que la France n'offre d'autre choix que de se faire tabasser, séquestrer et menacer à celui ou celle qui réside façon régulière dans notre pays.

Hier soir, c’est l’humanité qui a gagné.

Publié dans Charleville-Mézières

Commenter cet article