Manifestation d'extrême-droite inacceptable

Publié le par PS Charleville

Charleville-Mézières a été le théâtre samedi 24 avril 2010 de violents affrontements entre des racistes d’extrême droite et des jeunes des quartiers.

De tels affrontements sont inacceptables dans un Etat de droit où chaque citoyen doit se sentir accepté, respecté.

De tels événements n’arrivent pas à n’importe quel moment.

Ils surviennent à un moment où l’acharnement contre l’étranger, la recherche du coup politique autour de la burqa ou d’une hypothétique polygamie est devenu le credo d’un Président de la République et d’un gouvernement qui s’évertuent à occulter tout débat sur sa responsabilité dans la situation économique et sociale que sa politique a créée.

Le Parti socialiste condamne les violences d’où qu’elles viennent.

Il appelle au dialogue entre tous les citoyens.


Philippe DECOBERT
Premier Secrétaire de la section
Annie FLORES
Première Secrétaire Fédérale
   

Publié dans Charleville-Mézières

Commenter cet article

Florian Glay 01/05/2010 09:43


Je tiens quand même a dire que quand il n'y a pas provocation il n'y a pas de réponse, c'est trop simple de dire "ah c'est salo ils sont venu casser du manifestants" !!!
Je me rappel de certaines manifestations à Paris ou les forces de l'ordes ont été beaucoup plus méchant avec de simple manifestants pacifiques que pour des raciste d'extrême-droite !!


Tom- 29/04/2010 19:48


@ Fred, le Parti Socialiste condamne les violences d'où qu'elles viennent, c'est écrit en toutes lettres et vous l'avez bien lu. Votre sommation à notre égard ne peut avoir qu'un sens : renvoyer
dos-à-dos les fascistes et ceux qui ont commis la faute de répondre à leurs provocations. Cette logique là, nous la récusons car alors il faudrait oublier qui détient la responsabilité majeur dans
cette affaire : les pouvoirs publics qui se sont laissé dépasser par cette manifestation non déclarée en préfecture d'une part, et ceux des responsables politiques prétendument de droite
"décomplexée" et qui ont adressé le signale à la frange la plus déboutonnée de l'extrême-droite qu'il était temps de se rendre visible.

@ Albert Martin
Cher Monsieur Martin, l'excuse sociale pour euphémiser des comportements de délinquants, ou les balayer d'un revers de main, ça fait bel age qu'au parti socialiste, on a bien compris que ça ne
tient pas. Quant aux fascistes qui ont déboulés à Charleville, ce ne sont pas des plombiers, ce sont des incendiaires.
Enfin je vous rappelle que ça fait maintenant pratiquement dix ans que nous ne sommes plus aux responsabilités et que la situation du peuple populaire d'alors était infiniment préférable à ce que
nous vivons aujourd'hui. Si vous ne voyez pas le lien entre la récupération par l'UMP des mots, des thématiques et même des propositions politiques de l'extrême-droite et l'organisation de ce
trouble à l'ordre public, on ne peut plus rien pour vous.


Fred 28/04/2010 11:16


que le parti socialiste condamne toute forme de violence, je trouve ça très bien. mais j'espère que le parti socialiste condamne aussi la violence dont ont fait preuve les gens qui ont agressé les
manifestants...car à mes yeux, cette violence est également à condamner.
amicalement, Fred


Albert Martin 27/04/2010 21:54


Vous vous offusquez de cet évènement alors que c'est votre politique sociale qui crée a cette révolte.
Vous avez ouvert les robinets et vous hurlez quand le plombier se révolte. Ouvrez les yeux !